24/10/2008

Sutcliffe Jugend, l'éternelle jeunesse

sutcliffejugendConçu à l’origine – c’était en 1982, mazette – comme un side project du groupe Whitehouse de Kevin Tomkins, le groupe electro indus Sutcliffe Jugend (nommé d’après le serial killer Peter Sutcliffe) a connu une existence des plus chaotiques. Après une très longue pause d’une dizaine d’années (jusqu’en 1995), Tomkins et son comparse Paul Taylor ont repris un flambeau d’une impressionnante radicalité noise, qui les voit aujourd’hui sur le label Hospital Productions. On imagine déjà les discussions de fêlés du bulbe avec le label manager, un certain Dominick Fernow. Alias Prurient

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Sutcliffe JugendThe Fall of Nature (Hospital Productions)

Les commentaires sont fermés.