30/10/2008

Dieter Schöön – LaBlaza

Dieter Schöön-LaBlazaOu quand derrière un étrange nom au double Umlaut se cache une curiosité indie pop sortie de nulle part, telle pourrait être le credo de Dieter Schöön, songwriter suédois de son état, 37 ans au compteur – le plus bel âge – pour son seulement premier album. Férocement bricolo mais d’une toute autre veine que le pénible Henning Specht, cet opus inaugural pioche dans les racines grégaires de son époque, entre des Calexico torchés au maïs, un F.S. Blumm électro pop ravagé au free jazz et des Au Revoir Simone au masculin en plein délire cynique. Ne manquant ni d’esprit ni d’autodérision, jamais en rade d’une confrontation inattendue – genre Beck vs Ms John Soda, Dieter Schöon envoie Casper au pays des Beach Boys, quand il ne ressuscite Richard Strauss – oui, le compositeur de Also Sprach Zarathustra – quelque part sur le label Type. Le tout pour un disque complètement délectable et recommandable.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Dieter SchöönLaBlaza (Headspin Recordings)

Les commentaires sont fermés.