26/11/2008

Smile Down Upon Us – s/t

Smile Down Upon UsLes auspices de Jessica Bailiff et Annelies Monseré – ne biffer aucune de deux mentions très utiles – inaugurent en toute sobriété l’œuvre folk contemporaine du projet anglo-japonais Smile Down Upon Us, enfant de MySpace et de la collaboration de la Nipponne moomLooo (chant) et des Britanniques David Sheppard / Keiron Phelan. Abritées dans le sillage de Piana, notamment sur la magnifique ouverture Girl Of A Skin Coloured Blanket No 2, les chansons du trio s’envolent subrepticement entre la Philadelphie de Meg Baird et la Suède de Taxi Taxi. Très joliment ornées ici d’arpèges de mandoline et d’accords de guitare, là de pizzicati de violon et de coups de glockenspiel, les morceaux impressionnent par leur science des arrangements et leur tendance à la coupe claire. Surtout, c’est l’intense travail de composition mélodique, admirable d’invention folk, qui retient l’attention. Portée par cette mystérieuse voix, tantôt en japonais, tantôt en anglais, le monde onirique des SDUS renvoie l’écho de Miyazaki et s’engouffre en toute fronde dans la moellesse vénéneuse de Juana Molina, plus que jamais en très bonne compagnie sur ce premier opus complètement prenant.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Smile Down Upon Uss/t (Static Caravan)

Les commentaires sont fermés.