26/01/2009

Till The Old World’s Blown Up And A New One Is Created – s/t

tilltheoldworldsblownupLe nom de ce nouveau projet de la scène viennoise peut sembler interminable, il est tout le contraire du disque, d’une pertinence rare qui raccourcit le temps au fil des trente-quatre minutes du seul morceau qui le compose (plus un second mini-CD). A la lecture des trois protagonistes aux commandes (Christian Fennesz, Werner Dafeldecker et Martin Brandlmayr), la fascination prend un sens tout particulier, nourri des œuvres précédentes Venice de Fennesz, 2 CD de Kapital Band 1 (dont Brandlmayr est le batteur) ou Autistic Daughters (Brandlmayr et Dafeldecker, plus le Néo-Zélandais Dean Roberts sur le label Kranky). Résultat d’échanges répartis sur plus de quatre longues années, Till The World… intègre à merveille les racines de ses inspirations, du merveilleux jazztronica du 2 CD déjà cité aux décombres americana d’une vibrante chambre d’écho, en passant par la verticalité ligetienne de passages extirpés d’une odyssée de l’espace d’une cohérence pratiquement unique à un tel niveau d’accomplissement. Le second mini-disque regroupe les trois compositions – une par membre du trio – qui forment le cœur de la pièce principale et intéressera surtout les dissecteurs impitoyables qui veulent comprendre à tout prix les tenants et aboutissants de ce monde explosé en voie de recréation.

 

En écoute sur Juno

Un double disque : Till The Old World’s Blown Up And A New One Is Created s/t (Mosz)

Les commentaires sont fermés.