03/02/2009

Pit er Pat – High Time

piterpat-hightimeChantre de musiques indépendantes où le concept d’ouverture d’esprit est un maître mot, le label Thrill Jockey démontre, mois après mois, la pertinence de ses choix, jamais prétentieux, toujours défendables. La présence du trio Pit er Pat, depuis les débuts The Babies Are Tired / Lullaby 12 (2004) jusqu’au récent High Time, est à cet égard particulièrement symptomatique des choix stylistiques thrilljockeyens. Perclus d’influences nu jazz exprimées dans des habillages pop d’une redoutable finesse mélodique (écoutez la splendide partie vocale de Evacuation Days, elle ne vous lâchera plus jusqu’au prochain solstice), le mainstream l’ignorera bien sûr superbement, les airs recherchés des Chicagolais détonnent dans ce monde du repiquage élevé au rang d’art. Décorées de ci, de là d’une ligne de basse inoubliablement discrète ou d’une partie de guitare qui doit autant aux notes bleues qu’au continent noir, sans bien sûr négliger l’indie rock du bord du lac Michigan (l’ombre de John McEntire n’est jamais très loin), les chansons de Fay Davis-Jeffers, Rob Doran et Butchy Fuego délaissent la vacuité du beau pour tout discours et interrogent l’intelligence de l’auditeur. Œuvre de pointe certes (tout en étant accessible à tout qui a déjà goûté à Basil Kirchin), complètement intégrée à un corpus musical étalé sur quatre années de grande qualité, la discographie des Pit er Par intègrera à merveille l’intervalle fébrile entre le Birmingham de Pram, le Kenya d’Extra Golden et le Chicago de Tortoise, ce qui ne rend sa fréquentation que plus indispensable ET chaleureuse.

 

Un disque : Pit er Pat High Time (Thrill Jockey)


Get a playlist! Standalone player Get Ringtones

Les commentaires sont fermés.