25/04/2009

Rone – Spanish Breakfast

Rone – Spanish BreakfastAlias du producteur parisien Erwan Castex, Rone fait une entrée remarquée dans la cour des grands de l’electronica mélodique grâce à ce petit déj’ espagnol d’excellente facture. Confrontées à l’excellence des Gui Boratto et autres Plaid de la planète, ses atmosphères optimistes et subtiles remportent la palme de la découverte printanière, qu’il tente le détour sensuel sur un dance floor en mode happy on (Belleville) ou qu’il s’essaie au crochet vers San Diego, histoire de faire coucou à The Album Leaf (Spanish Breakfast). Toujours classes, jamais – ô grand jamais – lourdingues ou poisseuses, les textures hybrides de Rone renvoient tantôt à une after berlinoise (forcément) minimaliste (Aya Ama), tantôt à un spoken word à mille lieues de la froideur d’alva noto vs Anne-James Chaton (ce qui n’enlève rien à l’excellence des uns comme des autres). Cette déclamation cynique, c’est celle de l’écrivain de science-fiction Alain Damasio qui nous invite à vivre à fond, sans regrets mais pas sans rage. Comme nous vous invitons à découvrir ce premier opus, à fond les ballons.

 

Un disque : RoneSpanish Breakfast (InFiné)

Spanish Breakfast - Rone

Bora vocal - Rone

Les commentaires sont fermés.