04/05/2009

SND – Atavism

Une des pierres angulaires du mythique – et défunt – label Mille Plateaux, le duo anglais SND ne pouvait que se retrouver sur Raster-Noton pour la suite de ses aventures, neuf années (et oui, déjà!) après la sortie de son dernier opus sur la tant regrettée structure fondée par Achim Szepanski (exception faite du triple vinyl 4, 5, 6 de l’an dernier).

Les excellentes habitudes conservant leur très robotique – tiens, le terme rime avec extatique – vigueur en cette fin de première décennie du 21è siècle, Mat Steel et Mark Fell maintiennent plus que jamais leur place au sommet de la hiérarchie überminimaliste, aux côtés des – who else ? – alva noto et Pan Sonic. Comme toute démarche un tant soit peu recherchée, celle remarquable d’AtomTM par exemple, l’auditeur sera immanquablement sollicité à franchir le pas qui le sépare du Rubicon glacé aux multiples craquelures glitch que forme cet Atavism. Les premières épreuves franchies, le corps tout entier expurgé de ses restes de chaleur humaine, la satisfaction – masochiste en son commencement, expiatoire en son terminus – le rendra définitivement accro à une œuvre qu’on peut déjà classer parmi les meilleures de la maison menée de main de maîtres par Carsten Nicolai, Olaf Bender et Frank Bretschneider. Et en soi, c’est un énorme exploit qui, nous l’espérons ardemment, ne nous fera pas patienter neuf autres années.

 

Un disque : SND Atavism (Raster-Noton)


2 - SND

14 - SND

Les commentaires sont fermés.