22/05/2009

Whitetree – Cloudland

whitetree-cloudlandLes origines de Whitetree, collaboration entre les frangins Robert et Ronald Lippok et le compositeur italien Ludovico Einaudi, datent d’un concert milanais des To Rococo Hot. Présent ce jour-là, Einaudi proposa à la fratrie allemande d’un jour enregistrer ensemble, fasciné qu’il fut par l’électronique de Robert et les percussions de Ronald. Le musicien transalpin, en contemporain de notre Wim Mertens national, amena donc en studio le duo allemand, pour un disque étonnant de classe harmonique. En ouverture, le piano d’Einaudi démontre la place majeure qu’il occupe dans cette musique, soignée et classe sur des fonds sonores  qu’on pourrait croire sortis de chez Fennesz. Plus mélodique, presque jazz, le second titre Kyril est absolument prodigieux dans ses entrelacs de bruits épars, notamment grâce au jeu d’une infinie précision de Ronald Lippok, digne de Chris Corsano. Pierre angulaire du disque, le morceau se poursuit sous les auspices de Barbara Mogenstern, la grande amie pop qu’il ne faut jamais oublier. A l’image d’un disque qu’on repassera à qui veut l’entendre.

 

Un disque : Whitetree – Cloudland (Ponderosa)

Kyril - Whitetree

Mercury Sands - Whitetree

Les commentaires sont fermés.