01/10/2009

Sylvain Chauveau – Touching Down Lightly

touching_downA l’orée d’une double actualité en 2010 (un prochain disque solo Singular Forms (Sometimes Repeated) et le prochain Arca By the Window / By the Looking-glass), le magicien du piano minimal Sylvain Chauveau nous convie à une visite de son entresol, rare et précieux. Vision ultra-dépouillée d’un musicien déjà peu connu pour ses déluges de notes, Touching Down Lightly s’écoute tel qu’il a été conçu, entre curiosité intellectuelle pour toute chose extraordinaire (au sens étymologique du terme) et pause bienvenue entre travaux majeurs. D’une étonnante précision apprise à la fréquentation de John Cage, l’œuvre du pianiste français affronte, le long de quarante-sept minutes réunies en une seule plage, le silence d’entre les lignes, qui cohabite harmonieusement aux côtés des blanches et des noires. A la manière d’un Kenneth Kirschner pour qui l’electronica accompagne les vides pour mieux les combler, Chauveau nous invite gracieusement en une salle d’attente déritualisée où notes et accalmies s’enlacent pour ne plus se quitter.

 

Un disque : Sylvain Chauveau Touching Down Lightly (Creative Sources Recordings)

Les commentaires sont fermés.