08/03/2010

Micragirls – Wild Girl Walk

micragirls-wildgirlwalkQuiconque veinard ayant assisté à un concert des 22 Pistepirkko le confirmera, l’humour caustique des Finlandais se marie extraordinairement bien à leur vision du rock, plongé dans un bain acidulé qui lui donne toute sa personnalité gaillarde. Produit par le bassiste du groupe Asko Keränen, le second opus du trio féminin Micragirls imprime, lui aussi, sa marque au deuxième degré. Bourré de références addictives, de la girlie pop sixties au punk, le tout raconté sur un mode qui relie The Organ aux Breeders sur un fond de Throwing Muses, Wild Girl Walk est à prendre à pleines mâchoires. Excellemment jubilatoires tout en demeurant parfaitement dispensables (faute à des références tellement rabâchées qu’on n’y prête plus toujours attention), leurs douze bombinettes renverront les coincés du slip au ras des jupettes mi-cloutées mi-Hello Kitty, histoire qu’ils se dévergondent une bonne fois pour toutes. Ou pas.

 

Un disque : Micragirls Wild Girl Walk (Bone Voyage)

Les commentaires sont fermés.