28/04/2010

The Album Leaf – A Chorus Of Storytellers

The Album Leaf – A Chorus Of StorytellersToujours autant éprises du A Safe Place de 2004, les pages de ce blog guettent à chaque instant les news en provenance de San Diego, California, patrie de The Album Leaf . Nous ne sommes pas les seuls. Familière aux oreilles des fans d’une Islande électronica aux vaporeux contours (Sigur Ros, múm), la musique de Jimmy LaValle étire toujours, six années plus tard, le spleen paradoxalement réconfortant de ses ritournelles. Au départ de variations post rock qui évoquent les sensations accalmées des Gregor Samsa sur leur fantastique Rest, le Californien peine toutefois à capter l’essentiel. Braqué sur l’accessoire – une recherche désespérée d’une joliesse sonore en recherche de consistance, le disque vogue le long de ses onze titres sur une mer aux trop rares ondulations (en dépit de la très jolie tenue mélodique pop de Falling From The Sun¸chanté avec une élégante retenue). Telle une traversée ordinaire de flots huileux sans trop d’âme, le fil nautique entre le Golden State et Reykjavik manque de tension pour que ses funambules ne s’y tiennent droit. Trop rares exceptions, le splendide et très à-propos nommé Within Dreams emmène les plus essentiels Nico Muhly et Peter Broderick sur un lit de cordes subtilement dosées et c’est à regret que nous abandonnons le navire à la vue des premiers icebergs.

 

Un disque : The Album Leaf A Chorus Of Storytellers (Sub Pop)

Les commentaires sont fermés.