04/05/2010

Clara Moto – Polyamour

Clara-Moto-PolyamourProductrice autrichienne à qui l’EP Glove Affair de 2007 avait immédiatement donné du crédit – et pour notre plus grade joie, il est de la partie trois ans plus tard, Clara Moto trouve en la maison InFiné le cadre idéal à ses délicatesses électroniques. Compagne d’épopée d’un Danton Eeprom qu’on ne peut que recommander, la jeune compatriote de Fennesz déjoue les hypes dansantes, conjuguant techno minimale en quête d’absolutisme repu et deep house saupoudré de vagues de chaleur réconfortante. Jamais en mal d’une délicatesse mélodique rare à un tel niveau d’emballement, Clara Prettenhofer (au civil) aligne les délices, seule aux machines ou aux côtés de sa compatriote Mimu aux vocals. Présente sur trois titres impeccables à un tel point qu’on les verrait très bien édités du côté de Monika Enterprise, cette dernière insuffle une brise électro pop à un album qui transforme en (presque) or tous les genres qu’il touche, du plus dansant au plus home listening.

 

Un disque : Clara Moto Polyamour (InFiné)

Les commentaires sont fermés.