29/06/2010

Marcel Dettmann – Dettmann

ostgutcd12-dettmannLégendaires dans la nuit berlinoise, les platines de Marcel Dettmann font danser les clubbers du mythique Berghain jusqu’à rasade de beats minimalistes depuis déjà pas mal de temps. Auteur de quelques maxis fameux (notamment aux côtés du magnifique Ben Klock), le producteur allemand nous propose – enfin – son premier opus longue durée, il n’est pas sans (belles) surprises. Otez-vous tout d’abord de l’esprit toute tentation dansante de sueur bourrine – ou alors ce disque n’est pas fait pour vous. Ponctué d’atmosphères desséchées – imaginez une rencontre entre le fondamental Unitxt d’alva noto et l’intrigante pièce ambient s6t8r de Gilles AubryDettmann perce l’abandon des environs de la Ostbahnhof au gré de ses rythmes inquiétants. Quasiment industrielle par instants, l’approche décline également des envies de secousses telluriques ubuesques, perçues en écho d’un dancefloor où la vie prend toujours le pas sur la décadence.

 

Un disque : Marcel Dettmann – Dettmann (Ostgut Ton)

Les commentaires sont fermés.