17/07/2010

Lazer Crystal – MCMLXXX

lazercrystal-mcmlxxx.jpgOriginaire de Chicago, le trio Lazer Crystal ne pouvait que terminer sa course dans la maison Thrill Jockey pour son premier effort longue durée. La présence sur le label de Tortoise, The Sea & Cake ou The Fiery Furnaces  est toutefois surprenante à l’autopsie, tant la démarche s’inscrit dans un cadre qu’on imaginerait plus chez Sonig (label des Mouse On Mars, pour rappel) – encore qu’un certain rapprochement avec  Trans Am n’est pas à exclure. D’une tonalité globalement sombre avec ses beats martelés et ses synthés évidemment eighties (cfr le titre de l’album), MCMLXXX invite une peuplade gothique – au hasard, les Sisters of Mercy – à la table de The Faint, quelque part sous une chapelle clandestine où les papys du krautrock se feraient vider les tripes. La volonté d’en mettre plein les oreilles est toutefois gênante, pour ne pas écrire déplacée. Manquant souvent de finesse, gourmande sans jamais être repue, la bête rate toutefois sa cible, tant son cœur balance entre le vintage et l’invention.

 

Un disque : Lazer Crystal – MCMLXXX (Thrill Jockey)

 
podcast

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.