27/01/2013

Hot Coins – The Damage Is Done

hot coins, daniel berman, sonar kollektiv, pop, electro pop, critiqueDans la grande série moi aussi, je kiffe la dance pop synthétique et je me branle sur les Pet Shop Boys, voici le candidat Hot Coins, alias Danny Berman, plus connu sous son autre pseudo Red Rack’em. Mignardise gâteuse pour nostalgiques des eighties, format première moitié, The Damage Is Done fait l’effet, un peu honteux, un peu couillon, d’une vieille émission d’Antenne 2 (style Platine 45) visionnée en qualité moyenne sur YouTube. On se paluche de la main droite en pensant à un Richard Gotainer recyclé en membre de Visage (New Beat’), on s’emmerde royalement de temps en temps (le pompon revenant à Leathered), on s’arrête deux minutes sur la case Gang of Four vs ESG en mode italo disco blasé, l’humour à la Yello en moins (Freestyle Lover, Confined). Au final, on se dit que pour la grosse bosse dans le slip, on repassera par une autre case que celle de l’Irlandais de Berlin.

 

Un disque : Hot Coins – The Damage Is Done (Sonar Kollektiv)

Les commentaires sont fermés.