26/09/2006

Helene – Routines

heleneroutinesPremière sortie du label anglais Series8, le quintet londonien Helene bénéficie du parrainage prestigieux de l’ex-Cocteau Twins Simon Raymonde, à la production d’un disque de pp alanguie sous les premiers frimas d’octobre. Telle une amourette sans lendemains entre Sean O’Hagan et Sarah ‘Saint Etienne’ Cracknell pendant un concert des Witch Hazel Sound, la musique, rêveuse comme du Camera Obscura, jette une tendre lueur sur une poésie adolescente (et ça rime avec touchante) qui ne paie pas de mine mais est bien plus passionnante que la moindre chanson des ennuyeux The Thrills. De temps à autre, des échappatoires vocales vers l’univers forcé de Dolores O’Riordan (Cranberries) nous font hausser les épaules, cela ne dure généralement que les trois minutes de rigueur qu’impose le format pop, le temps pour Phil Spector de se payer un trip baroque instrumental chez Ennio Morriconne.  Une très belle découverte.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Helene – Routines (Series8)

20:16 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pop, helene, critique, series8, simon raymonde |  Facebook |

25/09/2006

Melody Nelson (V)

.

A Hawk And A Hacksaw – The Way The Wind Blows

Les fans du fantastique Tub Gurnard Goddess des Anversois de DAAU se précipiteront à la fin octobre sur The Way The Wind Blows, troisième LP de Jeremy Barnes, batteur Dr. Jekill de Neutral Milk Hotel et multi-instrumentiste Mr. Hyde sous pseudo A Hawk And A Hacksaw. C’est sur The Leaf Label que ça se passe, voilà qui devrait rassurer le plus sceptique des aficionados de Goran Bregovic.

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3 A Hawk And A Hacksaw The Way The Wind Blows

Un disque : A Hawk And A Hacksaw – The Way The Wind Blows (The Leaf Label)

24/09/2006

The Wedding Soundtrack – Poland

A l’origine projet solo du songwriter poitevin Clément Batut, The Wedding Soundtrack a étoffé ses effectifs depuis son premier LP sorti fin 2003. Dorénavant trio grâce à l’apport du violoniste Simon (Luis Francesco Arena) et de la percussionniste Mathilde, TWS souffre parfois – et ce n’est pas neuf - du chant maniéré de Clément mais il serait dommage de s’arrêter à cette agaçante conclusion. Pour tout vous dire, nous avons peu entendu d’albums récents oscillant entre pop lo-fi et antifolk aussi bien troussés au niveau des mélodies et des arrangements et il serait dommage de passer à côté de la sensibilité de Bigger, du second degré très hermandunien de Monday Morning et surtout du très dylanien Almost Anything.

 

Trois mp3 The Wedding Soundtrack Almost Anything

The Wedding Soundtrack Youhou

The Wedding Soundtrack Mosquito

Un disque : The Wedding Soundtrack – Poland (Another Record)

22/09/2006

Mièle - Les Chiffres Rouges (vidéo)

La catégorie pop en français étant suffisamment encombrée de neuneuseries à nous faire chialer comme un Saule, le moment est vraiment venu de faire notre Mièle du clip Les Chiffres Rouges.

 

Un disque : Mièle – s/t (Humpty Dumpty Records)

 

21/09/2006

V/A – Folks Off

Certains artistes présentés sur la double compilation Folks Off ayant l’habitude de ces pages (Sufjan Stevens, Tunng, Vashti Bunyan, James Yorkston, Marissa Nadler), Sufjan Stevens, Animal Collective, Espers, Au Revoir Simone, Mi and L’au), il ne reste qu’à espérer que leurs compagnons d’aventure se sont montrés dignes de leurs géniaux contemporains.

 

En écoute sur MySpace

Un double CD : V/A – Folks Off (Sunday Best)

20/09/2006

16-17 – Early Recordings

Fantasmons l’espace d’un instant, période 1983. Virés des USA, les Gang of Four trouvent refuge chez John Zorn, le temps de dantesques sessions d’enregistrement. Naturalisés suisses, ils fondent 16-17 et leurs auditeurs sont bons pour l’étiquette de pestiférés sonores. Pourquoi ? Les explications sont sur Octopus.

 

Un mp3 16-17 Sneak Preview

Un disque : 16-17 – Early Recordings (Savage Land Records)

19/09/2006

Bridget St. John – Thank You For...

Icône d’une certaine communauté folk actuelle, Bridget St. John était, nul ne sera surpris, une artiste commercialement maudite en son temps (1969-1974, époque de ses quatre albums solo, exception faite de Take The ifth, sorti en 1996). Première artiste à être signée sur Dandelion Records, le label du mythique John Peel, la musicienne de Sheffield (exilée depuis des lustres à New York) a fini par se retirer du petit monde de la musique quelques années seulement après ses débuts. En guise d’hommage (faisons semblant d'y croire) à une artiste dorénavant en stand-by semi-professionnel, le superbe blog Time Has Told Me nous propose en téléchargement Thank You For…, troisième opus de cette chanteuse essentielle et méconnue, à (re)découvrir de toute urgence.

 

Un album à télécharger Bridget St. John Thank You For...

21:33 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mp3, folk, bridget st john, john peel |  Facebook |

18/09/2006

Melody Nelson (IV)

.

17/09/2006

Laurent Rochelle

Figure de proue du modeste label toulousain Linoleum, le jazzman Laurent Rochelle – l’appellation est réductrice – joue de multiples instruments (piano, clarinette, saxo, mélodica, flûte…) et nous rend accessible un passionnant univers tout en trompe l’oreille. Découvrons-le sans tarder.

 

Quatre mp3 Laurent Rochelle Mariposa Sinfonia

Laurent Rochelle L'absence

Laurent Rochelle Cold Water Buffalos