16/09/2006

Apparat Organ Quartet – s/t

Groupe islandais formé en 1999, Apparat Organ Quartet est en fait un quintet composé de quatre organistes et d’un batteur dont la vocation initiale était de participer à une série de concerts improvisés organisés par le collectif Kitchen Motors. La description vous paraîtra sèche, elle ne reflète en tout cas pas du tout la spatialité chaleureuse d’une formation enthousiaste aux confins de mille influences, de Stereolab à Kraftwerk en passant par Múm, Steve Reich, le glam rock des seventies, Ellen Allien, Mike Oldfield, Tangerine Dream, voire carrément Sepultura. C’est donc peu dire que l’OVNI est majestueux et enthousiasmant, même si le côté branquignol de leurs compositions risque de mettre à mal les petites certitudes que nous entretenons tous, bien tapi à l’ombre de nos chapelles respectives. En dépit de ses rythmes rock immédiatement familiers, l’album nécessite en effet une bonne dose de remises en question, tant ses écoutes successives dévoilent des richesses structurelles fascinantes. Dans ce millefeuille emberlificoté où les synthés trafiqués jouent à califourchon dans un déluge analogique, la sensation d’être une puce perdue dans le cerveau atteint des cinq islandais donne un sacré tournis. Et ça fait aussi du bien.

 

Un mp3 (via la Blogothèque)Apparat Organ Quartet Ondula Nova

Un disque : Apparat Organ Quartet – s/t (Skelt)

14/09/2006

Melody Nelson (III)

.

Wooden Wand

C’est peu dire que la discographie de Wooden Wand est prolifique. Déjà, le projet de l’ami James Toth se cache derrière une multitude de pseudos (Wooden Wand, Woden Wand & The Vanishing Voice, Wooden Wand & The Sky High Band, Wooden Wand & The Omen Bones Band, et on en passe), ce qui ne facilite pas les choses. Au rayon sorties, ses multiples cassettes, CD-R, vinyles en édition limitée et autres sorties classiques nous font perdre la tête, tellement la productivité du collectif de la East Coast est impressionnante. A l’arrivée, et pour faire bref, il suffit d’imaginer un groupe fantasmagorique où Bob Dylan fusionnerait Espers, Tunng, Animal Collective et Six Organs of Admittance et on a déjà une idée (un peu) moins floue des contours d’une formation aux identités multiples. Indispensable.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 Wooden Wand & The Sky High Band Portrait In The Clouds

Le dernier disque : Wooden Wand & The Sky High Band – Second Attention (Kill Rock Stars)

13/09/2006

Magnolia Electric Co. – Fading Trails

Petit aperçu de la carrière de Jason Molina, l’homme bicéphale qu’on aime autant côtoyer chez Magnolia Electric Co. que chez Songs: Ohia. Très souvent comparé à Neil Young en raison notamment d’une voix mélancolique en marge de la dépression solitaire assumée, Molina a fondé en 1993 Songs: Ohia, pour au moins un album fondamental, le dernier en date, l’impeccable Didn’t It Rain. Le groupe mis entre parenthèses, l’homme de l’Ohio fonde en 2003 Magnelia Electric Co., dont nous retiendrons surtout l’excellent What After The Blues de l’an dernier. Pour ce nouvel opus, enregistré sous la conduite de l’incontournable Steve Albini, Molina et ses acolytes semblent plus que jamais enfoncés dans les noirceurs post-modernes de la déprime existentielle, ils en oublient hélas que des brindilles de second degré éparpillées sur notre chemin pourraient nous donner envie de leur tendre la main. Tel un équivalent country-rock du Remué de Dominique A, le nouvel opus pose plus de questions qu’il ne propose de réponses bien que quelques titres, dont The Old Horizon et Talk To Me Devil, Again, viennent rendre le message plus audible. C’est heureux tant le coup de bambou était proche de nous emmener au cimetière.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 Magnolia Electric Co. Lonesome Valley

Un disque : Magnolia Electric Co. – Fading Trails (Secretly Canadian)

11/09/2006

Jullian Angel – Life Was The Answer

C’est la rentrée d’Octopus et le premier cru de septembre est exceptionnel, à commencer par le magnifique Life Was The Answer de Jullian Angel. La suite ici.

 

Deux mp3 Jullian Angel (feat. Half Asleep) Some Dead Survive

Jullian Angel Checking Your Soul

Un disque : Jullian Angel – Life Was The Answer (Another Record)

 

10/09/2006

Barbara Morgenstern kommt nach Brüssel

Le monde est bien fait. Barbara Morgenstern débarque ce jeudi au Botanique, Comfort Radio propose deux mp3 du petit dernier The Grass Is Always Greener. Thumbs up !

 

Deux mp3 Barbara Morgenstern The Operator

Barbara Morgenstern Ein Paar Sekunden

Un disque : Barbara Morgenstern – The Grass Is Always Greener (Monika Enterprise)

09/09/2006

MP3 : Eglantine Gouzy – Cowboy

Déjà évoqué en ces pages, le label irlandais o/s/a/k/a Recordings nous offre en ce joli mois de septembre le premier album de la Parisienne Eglantine Gouzy. En toute fausse innocence.

 

Un mp3 Eglantine Gouzy Cowboy

Un disque : Eglantine Gouzy – Boamaster (o/s/a/k/a Recordings)

 

08/09/2006

MP3 : Sylvain Chauveau & Felicia Atkinson

Fusion sensorielle de la rencontre entre le grand Sylvain Chauveau et la poétesse parisienne Felicia Atkinson et témoignage intemporel de leurs performances scéniques pour guitare préparée et spoken word, quatre titres qui invitent à une méditation rêveuse sur le lien entre la note et le mot. Auditeurs de Encre bienvenus.

 

Deux mp3 : Sylvain Chauveau & Felicia Atkinson Aberdeen

Sylvain Chauveau & Felicia Atkinson How The Light

07/09/2006

Sinebag – Près De La Lisière

L’été se termine, d’autres l’ont chanté mieux que moi, et rien ne nous empêche de nous y replonger, sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Comme dans ce second album de Sinebag, où des chants d’oiseaux et autres sons bucoliques se mêlent tendrement à des accords de guitare dignes de F.S. Blumm. Frais et léger comme un matin de juillet au bord de la mer Baltique.

 

En écoute sur le site de l'artiste

La chronique de Benoît Bouquin sur Octopus (+ un morceau en écoute)

Un disque : Sinebag – Près De La Lisière (Ahornfelder)

06/09/2006

Melody Nelson (II)

.