28/09/2008

Headhunter, le dubstep au sommet

headhunter-nomadC’est la très bonne nouvelle du dimanche soir – et des autres jours – le dubstep n’a pas (encore) fini de nous étonner, de nous enthousiasmer. Dernier épisode en date d’une série qu’on espère sans fin, Nomad est le premier album de Headhunter, producteur de Bristol dont les basses bien heavy à la Skream ont pleinement leur place sur le fondateur label Tempa. Ca tombe bien, c’est là qu’il est signé.

 

En écoute sur Boomkat

Un disque : HeadhunterNomad (Tempa)

21:45 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : techno, preview, dubstep, tempa, headhunter |  Facebook |

BBmix Festival et ça promet

BBMIXFestival dédié aux musiques actuelles – voilà qui est déjà alléchant – le BBmix est en pleine communion d’esprit avec la liberté de ces pages. Entre folk habité de la tête aux pieds (et bien au-delà), electronica minimale implacable de vérité nue ou math rock en pleine transe simiesque, ces cinq jours de défonce sonore amplifiée vaudront tous les déplacements du monde. A Boulogne-Billancourt, de préférence.

 

25 Oct. 08: Why? + Son Lux + David Grubbs + Richard Youngs + Melissa Saint Pierre

26 Oct. 08: NLF3 Trio joue Les Aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger

29 Oct. 08: M83 + Baktic Fleet + Hauser

31 Oct. 08: Alva Noto Xerrox + Chrome Hoof + Nemeth + Skyphone

01 Nov. 08: Mahjongg + Cheveu + No Shangsa

 

En clip : Melissa Saint PierreFig. VIII

 

 

27/09/2008

Playlist # 2

.


Benoît Pioulard numéro deux

benoitpioulard-temperDisque absolument essentiel à tout qui s’est un jour plongé dans Lali Puna ou Jessica Bailiff, le précieux Précis de Benoît Pioulard connaît un successeur aux sonorités désormais familières. Aligné dans les bacs sous le nom de Temper, le second opus de l’homme né Thomas Meluch est à coup sûr une des sorties à suivre du mois. Et de l’année ?

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 : Benoît Pioulard Ragged Tint

Un disque : Benoît Pioulard Temper (Kranky)

Vivian Girls, la quête du shoegazing

viviangirlsUn petit coup de mou ? La volonté d’en découdre en berne ? En manque de Lush ? La solution, ami internaute, tu la trouveras du côté des Vivian Girls, leurs bonnes vieilles guitares shoegazing (mais point trop), leurs harmonies vocales très girlie pop vs Electrelane et surtout, leurs chansons d’un revival nineties certes cliché mais éminemment sympathique.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 : Vivian Girls Where Do You Run To

Un disque : Vivian Girlss/t (In The Red Records)

 

En clip : Vivian Girls – Where Do You Run To 

 

 

26/09/2008

Zdzisław Piernik & Piotr Zabrodzki, free

piernikzabrodzkiModerne et polonaise, empreinte d’un classicisme expurgé de ses tentations übermélodiques, et c’est pour mieux laisser couler le flux d’un free jazz très Mitteleuropa, la musique du duo Zdzisław Piernik – Piotr Zabrodzki intègre en toute humilité la virtuosité du premier (au tuba – et oui) aux quinze compositions du second (qu’on retrouve à la contrebasse, au piano et à l’orgue). A trois, on crie ‘Vive l’automne !’.

 

En écoute sur le label

Un disque : Zdzisław Piernik / Piotr Zabrodzki Namanga (Vivo)

 

Tenniscoats & Secai – s/t

tenniscoatssecaiA la lecture du mot Tenniscoats, les origines nipponnes de ses deux protagonistes Saya et Uena Takashi ne sautent pas aux yeux, à l’inverse de leur musique, qu’on a pu déjà admirer au Netwerk d’Alost en première partie des Suédois de Tape. Qu’ils soient seuls ou associés au duo Secai, c’est inévitablement à leurs compatriotes Piana ou Gutevolk qu’on songe, leurs sonorités très particulières ne laissant planer aucun doute sur leur japonité. Minimalement riches, ce n’est pas le seul paradoxe de leur poésie sonore, les harmonies de cette première collaboration associent moults instruments acoustiques et analogiques, rendant hommage aux Pastels et à – encore – Tape (le bien nommé Svenska et son instrumentarium scandinave). D’un ennui très passionnant de tranquillité – on vous avait promis d’autres paradoxes – le disque s’abîme / se sublime, c’est selon, au contact du chant instable de Saya Takashi, qui bénéficie d’un soutien plus qu’honorable de ses trois collègues musiciens. Tout en se laissant déguster comme une tasse de thé blanc, au fort goût léger. Paradoxal, on vous disait.

 

En écoute sur Dotshop

Un mp3 : Tenniscoats & Secai – Turn

Un disque : Tenniscoats & Secai s/t (Noble)

23/09/2008

Marissa Magic is... magic

 

marissamagicL’univers étant peuplé de suiveurs inconneriptibles, le MySpace de Marissa Magic affiche un maigrelet score de 18687 affichages. Comme de bien entendu, son rock ultra minimaliste peuplé de fantômes drone folk restera réservé aux adorateurs de la magnifique Heather Leigh Murray, son nombre de connexions demeurera désespérément bas. Tant pis pour les pisse-Adele de la planète (et leur béééh bêlants), ceux-là même qui auraient jugé l’éternelle Nico inapte au service si leur avis avait été quémandé un jour de 1965.

 

En écoute sur MySpace (+ mp3)

22/09/2008

UNKLE – End Titles… Stories For Film

UNKLE – End Titles… Stories For FilmLa bougie du premier anniversaire de War Stories à peine refroidie, le duo UNKLE remet la nappe et convie une sacrée bande de potes à remettre, et de quelle manière, le couvert. Bombant le torse d’une fierté pop complètement assumée, James Lavelle et Pablo Clements démontrent de brillante manière leur aptitude à un space glam virevoltant sur des restes de trip hop, ça donne le détonnant Cut Me Loose et le chant halluciné de Gavin Clark (Sunhouse, présent sur quatre autres morceaux). La plupart des autres titres, vingt-deux en tout, valent tout autant le détour, à commencer par l’impressionnisme pétaradant de Josh ‘QOTSA’ Homme sur Chemical, le plus impressionnant demeurant une variation stylistique n’entravant nullement la cohérence de l’œuvre, certes entamée par le chant approximatif du réalisateur Abel Ferrara sur Open Up Your Eyes. Et dire que ce sont  pour partie – les courts instrumentaux – des chutes de studio de War Stories.

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3 (via Consequence of Sound) : UNKLE (feat. Gavin Clark) Blade In The Back

UNKLE (feat. Josh Homme) Chemical

Un disque : UNKLE End Titles… Stories For Film (Surrender All)

Blevin Blectum

blevinblectum-gular flutterOn ne le dira jamais assez, les musiques électroniques méritent bien davantage leur pluralité grammaticale que – au hasard, ou presque – les pauvres avatars pop rock de la scène pseudo indépendante. Actrice totalement à part du milieu, entre breakbeat bubblegum déviant et electronica baroque affabulatrice, l’Américaine Blevin Blectum (par ailleurs sœur de Kelley Polar) enfile le costume bariolé d’une Super Marionnette échappée du laptop de Harmonic 313 et nous envoie des pulsations bachiques irrésistibles de délectation. Le plus surprenant étant leur sobriété, aussi captivante que pittoresque.

 

En écoute sur Deezer

Un disque : Blevin BlectumGular Flutter (Aagoo)