19/09/2007

V/A – Grass Roots Record Co. Family Album

grassrootsrecFamiliers en ces pages, les noms d’Alela Diane et de Mariee Sioux le sont aussi pour le label Grass Roots Record Co.. Qui nous propose, en guise d’introduction, une compilation pas bégueule, chroniquée sur Octopus.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : V/A Grass Roots Record Co. Family Album (Grass Roots Record Co.)

18/09/2007

Sylvie Courvoisier, le jazz et bien d'autres choses

sylviecourvoisierEn matière de jazz, le Wire n’hésite jamaisà défendre les artistes au rang des plus intransigeants. Dans cette inconfortable lignée (pour qui fait rimer jazz gnangnan et confort planplan), la Suissesse de New York Sylvie Courvoisier transpose en toute liberté musique contemporaine, swing pianistique et électronique frondeuse. Quand le carnet des bonnes adresses renseigne Ikue Mori et Joëlle Léandre (sans oublier son violoniste de mari Mark Feldman), ce n’est finalement guère étonnant…

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Sylvie Courvoisier Signs and Epigrams (Tzadik)

17/09/2007

Pluramon puissance quatre

pluramon-monstroussurplusQuatre ans, c’était suffisamment long pour oublier les réminiscences shoegazing des Allemands de Pluramon de leur troisième album Dreams Top Rock. Quatre, le chiffre doit être fétiche pour Marcus Schmickler, qui aura attendu quarante-huit mois (oui, quatre fois douze) pour nous revenir avec un… quatrième album. A écouter en mangeant du quatre quart dans un train entre Cologne et Berlin, résidences successives du label Karaoke Kalk ?

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Pluramon The Monstrous Surplus (Karaoke Kalk)

14/09/2007

Arca – On Ne Distinguait Plus Les Têtes

arcaPersonnage central (au même titre que Yann Tambour) d’une scène indépendante française au-dessus de tout soupçon, Sylvain Chauveau multiplie les projets ambitieux, en son nom propre comme sous celui d’Arca. Alors que son album de reprises de Depeche Mode n’a suscité qu’une indifférence polie auprès de l’auteur de ces lignes (alors qu’il s’agit de son disque le plus médiatisé), tout autre fut l’accueil en leur temps des indispensables Un Autre Décembre (et son minimalisme pianistique à la Max Richter) et Angles (et son post rock puissamment retenu). Quatre années plus tard, Chauveau et son complice Joan Cambon nous reviennent, et de quelle manière. De ses têtes que le titre ne distinguait plus, nous nous permettons de relever la figure incontournable du grand David Sylvian, influence manifeste des superbes Unspeakable et Lonesome Witness Of Her Nudity, voire Faced By The Night. En fan invétéré de Dave Gahan et Martin Gore, Chauveau abandonne – en homme de goût – la posture crâneuse du premier pour rejoindre la classe mélodique infinie du second (Stonefall Inside). Tantôt épuré dans une discrétion rock réminiscente de l’opus précédent Angles (Maybe Chicago), tantôt épris d’une mélancolie belle à faire chialer Colleen et Ryuichi Sakamoto (Sunday Negative), ce grand disque triste épousera les premiers contours de l’automne de son subtil orgueil

 

En écoute sur MySpace

Un disque Arca – On Ne Distinguait Plus Les Têtes (Ici D’Ailleurs)

13/09/2007

Phelan Sheppard / Niandra Ladies – Games Of Position / Casino Lisboa

0141L’automne 2006 voyait arriver le séduisant néo-classicisme folktronica du duo Phelan Sheppard, la version 2007 les voit flanqués de l’inconnu duo franco-italien Niandra Ladies (des cousines éloignées de CocoRosie), pour un split sept pouces qui ne devrait pas faire tache dans la surprenante série parue sur Static Caravan.

 

En écoute sur Boomkat

Un 7'' : Phelan Sheppard / Niandra LadiesGames Of Position / Casino Lisboa (Static Caravan)

12/09/2007

Lauter, Immer Lauter

lauter-cursedUn premier opus intense en 2005 (A Walk Will Take My Mind Off Things, Herzfeld), un second EP passionnant avec Little Red en 2006, un troisième disque autoproduit en 2007 (Cursed), l’univers alambiqué des Alsaciens de Lauter tient la très bonne moyenne horaire. Enough will never be enough, genug wird nie genug sein.

 

En concert à la Chapelle de Boondael le le 7 octobre (+ Spide)

En écoute sur MySpace

Un disque : Lauter Cursed (Autoproduction)

R.I.P. St Thomas

352px-ThomashansenLa newsletter de Popnews nous l’apprend, le songwriter norvégien Thomas Hansen, alias St Thomas, a été retrouvé mort dans son appartement d’Oslo en début de semaine. Ami de la fratrie Herman Düne, il nous laisse quelques albums d’une élégance country pop classique, quelque part entre John Cunningham, Tim Keegan et Thomas Dybdahl. Rest in peace, cowboy

 

Un mp3: St Thomas – LA Man

11/09/2007

Menomena – Friend And Foe

bark60Avis de tempête estivale dans la galaxie de l’ami Julien Gillebert, le trio de Portland Menomena est une des découvertes les plus sympathiques de ces derniers mois. Sa pop foutraque et décomplexée virevolte entre des Arcade Fire remis d’une crise d’expressionnisme aiguë et des Architecture in Helsinki en plein surmenage Summer of Love. Spleen automnal ? No way !

 

En concert au Botanique (+ Le Grand Mix / Nouveau Casino / Cabaret Electric)

En écoute sur MySpace

Un mp3: Menomena – Wet And Rusting

Un disque : Menomena – Friend And Foe (Barsuk Records)

21:38 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mp3, preview, menomena, barsuk records, pop |  Facebook |

10/09/2007

Avey Tare & Kria Brekkan – Pullhair Rubeye

aveykriaEn attendant l’album solo d’Eric Copeland (la moitié de Black Dice), Octopus revient sur le fameux album à l’envers d’Avey Tare & Kria Brekkan, ex-Kristin Anna Valtýsdóttir) …riorim uaeb nom, rioriM

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3: Avey Tare & Kria Brekkan – Was Onaip

Un disque : Avey Tare & Kria Brekkan – Pullhair Rubeye (Paw Tracks)

07/09/2007

Hrsta – Ghosts Will Come And Kiss Your Eyes

cst048Avoue, quand t’avais écouté dans le métro Stem Stem In Electro, deuxième effort des Canadiens de Hrsta, t’avais failli te jeter sous la première rame venue. Te fais pas de bile, coco, pour te rattraper, la bande de l’ex-Godspeed Mike Moya va bientôt redébouler dans ton jardin, tu vas te prendre le chou, grave, avec son chant à faire passer Vic Chesnutt pour Justin Timberlake. Tu la vois, la corde qui pend à l’arbre, tu la vois ?

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3 : Hrsta – Kotori

Un disque : Hrsta – Ghosts Will Come And Kiss Your Eyes (Constellation)