09/08/2007

Liars – Plaster Casts Of Everything

92433Pour toi, le fieu même pas cap’ d’attendre la sortie du quatrième Liars, le nouveau single Plaster Casts Of Everything. Accroche-toi à la moulinette, ça secoue le poivrier. Grave.

 

Un mp3: Liars – Plaster Casts Of Everything

Un 7’’ : LiarsPlaster Casts Of Everything (Mute)

Un disque : Liarss/t (Mute)


22:40 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liars, mp3, preview, mute, rock, psyche |  Facebook |

08/08/2007

Delphine Dora & The Unexpected – We’re All Of This

ddoraSous ses faux airs de laisser-aller, Delphine Dora cultive une liberté intemporelle. La suite sur Octopus.

 

En écoute sur MySpace

Trois mp3: Delphine Dora & The Unexpected – For Other Place

Delphine Dora & The Unexpected – Something About The World

Delphine Dora & The Unexpected – These Unexpected Things

Un disque : Delphine Dora & The Unexpected – We’re All Of This (Greed Recordings)

07/08/2007

Fred Anderson & Harrison Bankhead – The Great Vision Concert

AndersonBankheadLa légende le dit déjà… légendaire, ce concert que Fred Anderson (saxophone ténor) et Harrison Bankhead (contrebasse) ont donné à New York un soir de 2003 au Vision Festival. Tout qui ne claquera pas des doigts au bout de trente secondes sera condamné à écouter Diana Krall en boucle pour le restant de ses jours. 

Un mp3: Fred Anderson & Harrison Bankhead – The Strut

Un disque : Fred Anderson & Harrison Bankhead The Great Vision Concert (Ayler Records)

06/08/2007

Cat Power remet le cover

catPower2-12D’accord, Cat Power est devenue une icône des lectrices de Elle, dont les critiques musicales sont toujours aussi désopilantes de nullité (genre quinze lignes pi-peu-leuh sur le formidable album d’Elvis Perkins, pour à peine deux lignes de contenu musical). Soit, fashion victim ou pas, Chan Marshall compte, à en lire son MySpace, refaire le fabuleux coup du Covers Record. Et ça nous changera des insipides Mud Flow en plein trip Madonna. Mouarffffffffff.

 

Un mp3: Cat Power – (I Can’t Get No) Satisfaction

Un disque : Cat Power – The Covers Record Vol. 2 (Matador)

05/08/2007

Clinic – Funf

clinic-funfCompilation des multiples faces B des dix premières années de Clinic, Funf lamine les terres du groupe américain, des plus familières aux plus hostiles, pour douze vignettes aux alentours de deux minutes chacune. D’un Sergio Leone relooké par Phil Spector (The Majestic) aux MC5 (Nicht) en passant par Brian Molko déguisé en Père Noël (Christmas) ou Pulp revisité par Can, les Doors et le Velvet (The Castle), point de salut dans l’unité, est-ce un mal ? Non, trois fois non, bien que ces douze titres évoquent plus le catalogue de goûts – très sûrs, ceci dit – que l’album pesé au centigramme par des producteurs trop avides de formatages radiophoniques. Troussé, vous l’avez deviné, d’influences explorant jusqu’à l’os le rock le plus sale depuis la bande à Lou Reed et John Cale, les Clinic (re)poussent Pulp dans l’escalier d’une bande-son scatologique (Dissolution: The Dream Of Bartholomew), font groover les Stooges sur un dancefloor 1977 (Magic Boots), allant jusqu’à risquer le cynisme rockabilly sur le peroxydé Lee Shan ou la fronde du mélodica sur Golden Rectangle. Dans la jungle des claviers vintage, des guitares hurlantes et des pianos explosés, Clinic saute avec maestria de liane et liane, rendez-vous dans leur cabanon.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 (via blogs are for dogs): Clinic – The Majestic

Un disque : Clinic – Funf (Domino)

09:56 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rock, pop, psyche, clinic, domino, critique, mp3 |  Facebook |

03/08/2007

September Collective – All The Birds Were Anarchists

septembercollective-anarchistsAu panthéon de la musique électronique aus Berlin, Barbara Morgenstern, Stefan Schneider et Paul Wirkus, ça doit faire un super groupe. Sauf que… la suite sur Octopus.

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3: September Collective – Substitute Original

September Collective – Essentially Unchanged

Un disque : September Collective – All The Birds Were Anarchists (Mosz)

02/08/2007

Un bootleg d'Animal Collective rien que pour toi

animalcollective-coronetlondonLes statistiques sont formelles, 92,3 % du public présent au concert des Animal Collective à Recyclart préférait discuter en éclusant les chopes qu’écouter la performance tribale de Geologist & co. Pas bégueule, I Guess I’m Floating propose en bootleg une séance de rattrapage, enregistrée deux jours auparavant au Coronet Theatre de Londres. Au programme, aucun (!) titre du nouvel album Strawberry Jam, quelques titres de Sung Tongs et de Feels, et surtout une très grosse majorité d’inédits. D’où l’intérêt…

 

Un mp3: Animal Collective – Little Girl (I Don’t Need)

Un disque : Animal CollectiveStrawberry Jam (Domino)

01/08/2007

Deux nouveaux titres de Devendra Banhart en écoute

db-srdtcLe sieur Devendra Banhart, s’il a le don de souvent énerver par ses errements calculés de hippie sorti d’un catalogue H&M, est encore capable de composer des putains de bonnes chansons. La preuve par Rosa (chantée en portugais) et Tonoda Yanomaminista, toutes deux extraits de son prochain album Smokey Rolls Down Thunder Canyon.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Devendra BanhartSmokey Rolls Down Thunder Canyon (XL Recordings)

30/07/2007

Skeletons And The Kings Of All Cities – Lucas

skeletons-lucasLes plus fervents lecteurs de RifRaf se souviennent peut-être des collages entre Phoenix et Animal Collective de Git, le précédent album des Skeletons (& The Girl-Faced Boys). Pour ma part, de très vagues réminiscences me rappellent que ce disque est passé par la case platine, sans trouver guère d’écho dans une mémoire mise à mal par les autrement géniaux Terrestrial Tones et First Nation. Le cru 2006/7 de Matt Mehlan, sous le patronyme des Skeletons And The Kings Of All Cities, s’avère heureusement bien plus prometteur. Toujours aussi foutraque, sa musique mêle avec davantage d’harmonie des influences toujours aussi sensibles à la rose des vents. De l’avant pop new-yorkaise à la rumba africaine (What They Said), des percussions latinos aux Talking Heads (Fake Tits), du free jazz Hall/Ranaldo/Hooker à (encore) Animal Collective en passant par l’intro du Brayter Layter de Nick Drake ou la musique dite dégénérée des années vingt-trente, je pourrais continuer, pratiquement à l’infini, de lister les plus inattendus ingrédients d’une musique qui ne manque ni de piment, ni d’idées. Face à une telle bouillabaisse, bien sûr, le temps d’incubation de l’album dépendra de la capacité d’absorption de ces multiples saveurs. Une chose est déjà acquise, au-delà de la huitième écoute, le risque d’addiction (plus que de lassitude) est bien réel.

  

En écoute sur MySpace

Un mp3 : Skeletons And The Kings Of All Cities - What They Said

Un disque : Skeletons And The Kings Of All Cities – Lucas (Ghostly International)

28/07/2007

Crescent – Little Waves

littlewavesLe rituel est immuable, chaque fin juillet, les rédacteurs de RifRaf sont conviés en la chaumière molenbeekoise du rédac’ chef Fabrice Delmeire, histoire de prendre possession des disques de la rentrée. Au programme, entre canettes de bière, tequila et autres substances prohibées, l’écoute de multiples disques, des plus infâmes (le nouveau Smashing Pumpkins, ce genre) aux plus recommandables. De la dernière catégorie se détache, en toute impunité, le Little Waves des Bristoliens de Crescent (dont certains membres vogu(ai)ent aussi du côté de Movietone et de Flying Saucer Attack). Ecoute tout simplement indispensable.

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3 : Crescent – Little Waves

Un disque : Crescent Little Waves (Fat Cat)

00:44 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mp3, preview, crescent, fat cat, folk, pop |  Facebook |