17/03/2007

Michael Cashmore – The Snow Abides

mcashmore-snowabidesQue la voix d’Antony agace, je le conçois parfaitement. Sa texture toute particulière ferait passer Boy George pour Lou Reed, chose inconcevable pour les barbus à clous évadés des Hells Angels. Ceux-là se moqueront comme de leur première baston de la sortie de The Snow Abides, et les cinq titres composés par Michael Cashmore sur lesquels le chanteur androgyne pose sa voix, toujours aussi reconnaissable. Pour un EP qui rappelle (un peu, beaucoup) Current 93, l’incontournable groupe que Cashmore et David Tibet (auteur des paroles) ont fondé à la fin des eighties.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 Michael Cashmore (feat. Antony) – The Snow Abides

Un disque : Michael CashmoreThe Snow Abides (Durtro Records)

15/03/2007

Miho Hatori – Ecdysis

2306335-1Moitié vocale du duo japonais pop (de New York) Cibo Matto, refuge un temps de Sean Lennon, Miho Hatori débute bien mal son premier album solo. Telle une candidate du grand concours Moi aussi je sais faire du Björk, la native de Tokyo en reprend tous les tics sans en retirer l’essence, l’inverse en somme des Under Byen (Ecdysis). Les choses, heureusement, s’arrangent bien vite. Dès le second titre, une mélodie japonisante, poppy à souhait, présente l’humour mélodique des Psapp à la bossa décomplexée de Arto Lindsay (A Song For Kids). Voyageuse toujours, mutine souvent, l’ancienne comparse des Gorillaz passe de la Scandinavie de Stina Nordenstam (revue par Caetano Veloso, ça se nomme In Your Arms) à un Brésil carioca de carte postale envahi par, justement, les Gorillaz (le tubesque Barracuda) en passant par des Caraïbes où Anja Garbarek jouerait des coudes avec Caroline Lufkin – tiens   une autre (semi-)Japonaise – pour terminer première de la course au ramassage de coquillages. Tout cela est très frais et se dégustera sans complexe les doigts de pied en éventail sur la terrasse, les premiers jours de printemps. Ce qui n’exclut pas l’originalité foutraque – et décalée – de la démarche.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 Miho Hatori – Barracuda

Un disque : Miho HatoriEcdysis (Ryko Disc)

21:25 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mp3, critique, pop, bossa, ryko disc, miho hatori |  Facebook |

14/03/2007

Du neuf en mai pour The Sea & Cake

everybody_lgLa nouvelle fera les choux gras des groupies de l’indie (post) pop, tant les noms qui composent The Sea And Cake font figure de héros. Nul doute que le 8 mai, les adorateurs de Sam Prekop, John Mc Entire, Archer Prewitt et Eric Claridge passeront la nuit sur le trottoir à attendre Everybody, dernier album d’une lignée comptant, entre autres, les fantastiques The Fawn et One Bedroom. Pour les autres, l’oiseau bleu est déjà passé par là.

 

Un mp3 The Sea And Cake – Crossing Line

Un disque : The Sea And CakeOur New Quarters (Thrill Jockey)

12/03/2007

Buzzcocks – Orgasm Addict

buzzcocks6tpOrgasm Addict des Buzzcocks, ou le morceau le plus catchy de l’histoire selon Paul Smith de Maxïmo Park.

 

Un mp3 Buzzcocks – Orgasm Addict

21:00 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : punk, rock, buzzcocks, maximo park, mp3 |  Facebook |

09/03/2007

A Lily – Wake:Sleep

wakesleepcoverVingt ans à peine au compteur, James Vella aka A Lily ne se contente pas de jouer de la gratte post rock dans Yndi Halda, tout occupé qu’il est entre ses études de philo et sa girlfriend Leanna. A qui il dédie Wake:Sleep, premier album où l’electronica la plus rêveuse côtoie la pop la plus translucide. Clap your hands say James.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 A Lily - I Am To You

Un disque  : A LilyWake:Sleep (Dynamophone)

 

08/03/2007

Marcus Fjellström - Gebrauchsmusik

LAMP006_gebrauchs_SDans le vaste monde de l’electronica, version ambient cinématique, le Suédois Marcus Fjellström n’est pas en reste d’explorations en diagonale. La suite sur Octopus.

 

Un disque  : Marcus Fjellström - Gebrauchsmusik (Lampse)

05/03/2007

Julian Fane – Our New Quarters

656570A l’heure où le minable Damien Rice joue les pleureuses, plan marketing Kleenex oblige, la planète pop – injuste comme de coutume – a sans douté range au rayon des souvenirs Special Forces, le très réussi premier album du Canadien Julian Fane qui présentait Thom Yorke à The Album Leaf et My Bloody Valentine. Qu’à cela ne tienne, le prodige de Vancouver remet le couvert et les extraits sont plus que prometteurs, bien que dans la droite lignée du premier album.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 Julian Fane – Our New Quarters

Un disque  : Julian Fane – Our New Quarters (Planet Mu)

04/03/2007

Half Asleep - 1/4

.

03/03/2007

Imitation Electric Piano – Blow It Up, Burn It Down, Kick It ‘Til It Bleeds

1355081181_mAu-delà du titre d’album le plus long de l’année, le second album des Anglais de Imitation Electric Piano est intéressant à plus d’un titre. Sans rien bouleverser, il voit tout d’abord le groupe de Simon Johns (le bassiste de Sterolab) et Joe Watson (les claviers du groupe de Laetitia Sadier) produire un album chanté, contrairement à son prédécesseur Trinity Neon. Il voit aussi, nous ne nous en plaindrons pas, la chanteuse Mary Hampton tutoyer l’univers en spirales de Broadcast, tantôt en compagnie, of course, du plus grand groupe de pop spatiale de l’histoire (je vous laisse deviner lequel), tantôt des Islandais de Apparat Organ Quartet (et leurs synthés vintage). Le plus souvent marquée de l’influence très seventies d’un krautrock féminisé au contact de Satomi Matsuzaki (Deerhoof), bien que moins fondamentale que les seize années de carrière du groupe d’une autre Mary (Hansen), la musique de IEP pèche, c’est étrange, par un seul moment ultra protéiné qui les voit conquérir les terres boursouflées des insupportables Muse (Relatively Good Times). Hormis cet écart de conduite, il fait toujours bon se plonger dans les mélodies pop douces-amères d’un groupe qui vaut mieux que son simple statut de side project.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Imitation Electric PianoBlow It Up, Burn It Down, Kick It ‘Til It Bleeds (Duophonic Super 45s)

02/03/2007

Zeena Parkins – Nightmare Alley

zeenapark-nightLa sortie initiale de Nightmare Alley, premier album tentaculaire de la harpiste Zeena Parkins (et première sortie du label Table of the Elements), date déjà de 1992. Rééditée en 2001, cette œuvre fondamentale – les mots sont pesés – de la comparse de Jim O’Rourke, Sonic Youth et Björk retrouve une troisième vie en 2007. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

 

Deux mp3 Zeena Parkins – Love Letter

Zeena Parkins – Nightmare Alley

Un disque : Zeena ParkinsNightmare Alley (Table of the Elements / Lowlands)