27/08/2009

God Help The Girl – s/t

godhelpthegirlL’artwork de God Help The Girl menait déjà sur la piste de Glasgow. Un joli minois, l’air pensif et mélancolique, perdue dans un temps où Lee Hazlewood faisait swinguer Nancy Sinatra, l’indice était manifeste. La plaque à peine posée sur la platine, le doute n’était plus permis, Stuart Murdoch l’insatiable avait de nouveau frappé.

Privé, depuis plusieurs années déjà de sa partenaire Isobel Campbell, partie trouver refuge viril dans les bras de Mark Lanegan, l’âme des Belle & Sebastian avait trouvé le temps d’une échappatoire, elle prenait la forme d’une (presque) comédie musicale, dont le tournage est prévu courant 2010.

Et quitte à visiter les années soixante à grandes rasades d’eau de rose, Murdoch endosse l’habit du producteur, classieux et magnétique. A grands coups de violons, il prend à témoins Phil Spector et Burt Bacharach, qui auraient trop heureux d’orner l’écrin de la splendide chanson-titre, écrite de main de maître. Et autour d’une équipe de noms connus (Neil Hannon, Mick Cooke trompettiste des B&S et arrangeur) et inconnus (Catherine Ireton, révélation au chant sur la majorité des titres, l’agaçante Brittany Stallings en Joss Stone de pacotille sur Funny Little Frog), il nous fait passer un délicieux moment de lévitation romantique qui demande confirmation dans les salles obscures.

 

Un disque : God Help The Girl – s/t (Rough Trade)


God Help the Girl - God Help the Girl

Perfection as a Hipster - God Help the Girl

12/12/2008

Belle & Sebastian – The BBC Sessions

Belle & Sebastian – The BBC SessionsDans la vie, il n’est rien de pire que les gens qui retiennent leur façon de penser, de peur du ridicule, par crainte du qu’en dira-t-on. Dès lors, lançons-nous, sans fausse pudeur, le document – quatorze titres enregistrés entre 1996 et 2001 pour diverses sessions de la BBC, augmenté d’un Live à Belfast – est d’une importance capitale dans l’histoire de la pop music contemporaine. On y trouve Belle & Sebastian dans son line-up originel (dont la magnifique Isobel Campbell), celui qui nous a tant enchantés sur les indispensables Tigermilk, If You’re Feeling Sinister et Fold Your Hands Child, You Walk Like a Peasant (nous avons quelques réserves pour The Boy With Tha Arab Strap), sans même parler du génial coffret Lazy Line Painter Jane. Terriblement émouvantes pour les fans, ceux qui regretteront à jamais les sonorités boursouflées de Dear Catastrophe Waitress, premier opus de Stuart Murdoch & co sorti chez Rough Trade, les quatorze titres balaient six années d’une magie absolue, en dépit d’une interprétation parfois bancale (on se demande qui de Murdoch ou du trompettiste Mick Cooke joue le plus faux sur Judy And The Dream Of Horses). Le reste – l’essentiel, l’incontournable – reprend des titres aujourd’hui classiques (The State I Am In, Like Dylan In The Movies, The Stars Of Track & Field), déployés dans des arrangements certes attendus, encore que le coup de folie organique Lazy Jane nous plaise beaucoup, mais qui témoignent de la maîtrise absolue d’une formation au sommet de son art (l’accident cité plus haut excepté). Allo, père Noël ?

 

Un disque : Belle & SebastianThe BBC Sessions (Jeepster Recordings / Matador Records)

09/11/2007

Belle & Sebastian - Live at the BBC (1996-1997, bootleg)

bellesebastian-livebbcElle fait partie des mythes indéboulonnables de la pop music de notre temps, la légende entourant les débuts de Belle & Sebastian. Auteurs en ces temps déjà lointains (1996 – 1997) de deux albums (Tigermilk et If You're Feeling Sinister) au faîte d'un genre entre fleur bleue et noire tristesse, Stuart Murdoch et toute la clique de Glasgow ont enregistré, à la même époque, plusieurs titres en live sur la BBC. En voici un bootleg, déniché sur le blog Julia Valentine.

09:51 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belle sebastian, mp3, bootleg, live, concert, pop |  Facebook |