21/05/2009

Kiki – Kaiku

kiki-kaikuNom de plume – et de scène – du Finlandais Joakim Ijäs, Kiki avait tout pour ne pas casser la baraque minimal dance, vous savez, celle bâtie par une planète se rêvant en Ellen Allien pour se réveiller en Miss Kittin du Borinage. Rythmes chaloupés, beats abasourdis et branlette technoïde solitairement old skool, tout laissait concourir le second opus du protégé d’Ellen Fraatz à ne demeurer qu’une production lambda de plus dans un secteur où le rythme de production kilométrique laisse souvent pantois. C’était sans compter sur la bombinette dancefloor Autumn Leaves en introduction de ce Kaiku qui n’est pas que pour les kakous, bien que d’autres séquences nous renvoient dix ans en arrière sans même faire semblant (Good Voodoo). Toutefois, les bonnes surprises l’emportent largement, en témoigne les boucles downtempo machinalement murmurées de No Words Necessary, originales et subtiles tout en étant dynamiques. Guère éloignée, parfois, de la démarche synth-pop d’un Apparat, en témoigne le violoncelle électrique de Immortal, finalement proche d’un certain Arthur Russell en version Bpitch, la démarche du producteur finnois mérite, sinon notre pleine adhésion, un respect total et sans autres limites que les quelques rappels trop voyants d’un passé trépassé.

 

Un disque : Kiki Kaiku (Bpitch Control)

Autumn Leaves - Kiki

Autumn Leaves - Kiki

15/04/2008

Ellen Allien contre la grippe

boogybytesvol4Alors comme ça, tu pensais que ce blog n’allait pas résister à une grosse grippe, qu’il était passé à l’as, du côté obscur où ont péri les amis Daisy Popp et Rephlex. Sauf qu’une grosse cure de Boogybytes Vol. 4, dernier mix en date de notre chouchoute éternelle Ellen Allien et très digne successeur du tentaculaire Fabric 34 de la Berlinette. Quand on te disait que ça allait beaucoup mieux…

 

01 Agf - Liniendicke

02 Vera - In The Nook

03 Ricardo Villalobos & Patrick Ense - Fizpatrick

04 Melon - Nitzi (In My Mind, So Fine)

05 Andres Zacco & Lucas Mari - Carbonela“ (Seph's Vidrionela Rmx)

06 Konpiùta - Christmas Fairytale“ (Moessap Edit)

07 Sozadams - Eyes Forlon

08 Richard Seeley - Juicy Vermin

09 Lucio Aquilina - My Cube

10 Melchior Productions - Don Juan

11 Friendly People - Music Is Improper“ (Martin Buttrich Rmx)

12 Sascha Funke - Double Checked

13 Gaiser - Withdrawal

14 Kassem Mosse - A1

15 Little Dragon - Twice

 

En écoute sur Plong

Un mp3 : Vera  In The Nook

Un disque : V/ABoogybytes Vol. 4 by Ellen Allien (Bpitch Control)

24/03/2008

La SOOL d'Ellen Allien

ellen_allien2C’est la nouvelle du mois, notre Berlinette favorite est de retour. Non qu’Ellen Allien avait rangé ses consoles et ses vinyles depuis le toujours aussi magnifique Orchestra of Bubbles, sorti en 2006 en collaboration avec l’également impeccable Apparat, en témoignait le génial Just A Woman et la compilation Fabric 34. c’est juste que rien ne vaut un VRAI disque de la patronne de Bpitch Control et que le 27 mai, le monde se sentira moins SOOL.

 

Un mp3 (extrait de Orchestra of Bubbles) : Ellen Allien & Apparat Metric

Un disque à venir : Ellen Allien SOOL (Bpitch Control)

 

En clip : Ellen Allien – Stadtkind (Extrait de l’album Stadtkind, 2001)

 

 

31/10/2007

Ellen Allien tout de go

ellenallien-goCa faisait un rude bail qu’on attendait une nouvelle – et vraie – sortie de notre Berlinette préférée Ellen Allien. Pour patienter, nous avions bien eu droit à son très bon mix Fabric 34, où elle avait mis un point d’orgue à intégrer sa tuerie minimale Just A Woman. Au lieu de fantasmer sur son tatouage à l’avant-bras gauche, nous écouterons plutôt ce Go, d’une classe infinie, sans oublier le remix du DJ berlinois Marcel Dettmann, aux basses sombres à souhait.

 

En écoute sur Boomkat

Un disque : Ellen Allien Go (Marcel Dettmann Remix) (Bpitch Control)

28/04/2007

V/A – Fabric 34 Ellen Allien

fabric34Toujours de très bonne tenue, la série Fabric – du club londonien du même nom – accueille en son numéro 34 la superbe, la sublime, la magnifique Ellen Allien (si j’en fais trop, faites-moi signe). Entre la copine hollandaise Estroe, le pote berlinois Apparat et le Finnois Artificial (aka Aki) Latvamäki, la patronne de Bpitch Control n’oublie pas d’inclure son propre Just A Woman, extrait de son split EP avec le producteur de Detroit Audion. Une flopée de découvertes en perspective, minimal techno style. Tant pis pour les blondasses du B-Club, qui n’ont qu’à suer sur l’infâme Martin Solveig.

 

Un mp3 Ellen Allien – Just A Woman

Un disque : V/A Fabric 34 Ellen Allien (Fabric)

26/11/2006

Paul Kalkbrenner – Reworks

BPC137_COVER_200Quand on cite l’écurie Bpitch Control, le nom de Paul Kalkbrenner n’est pas celui qui vient le plus naturellement à l’esprit, nos divagations nous portant davantage sur les plus médiatisés Ellen Allien, Modeselektor ou Michael Meyer. Le présent album regroupant les œuvres du premier remixées par les seconds et bien d’autres acolytes pas anonymes, l’occasion est plus que belle de mieux appréhender la techno minimale et frondeuse de l’artiste berlinois. Disons-le tout de go, l’album est une grande réussite. D’entrée de jeu, les deux Wighnomy Brothers brossent leur electronica spatiale en direction de Deaf Center, pour une intro élégamment vaporeuse. De retour sur la réalité du dancefloor, Sascha Funke nous rappelle que le son de la patronne Ellen Allien est un des plus excitants du moments (ah ! ces beats si caractéristiques de la scène berlinoise, quel délice !), ce que la belle se charge elle-même de nous rappeler en compagnie de son fidèle Apparat deux titres plus loin. Nous passerons par contre sur les remixes bourrins de Joris Voorn et Alexander Kowalski, en roue libre, pour nous fendre la gueule grande ouverte sur l’humour sarcastique – et délirant – des Modeselektor. Jamais à court d’idées fantaisistes, le duo Bronsert-Szary se lance dans une improbable et ir-ré-sis-ti-ble tirade où le Trans-Europe-Express de Kraftwerk fait connaissance avec le reggae. Tout simplement fantastique ! Et pour accompagner la descente d’acid, rien de tel qu’un bon vieux Michael Mayer pour se remettre de tout ça. Encore, encore, encore. 

 

Un mp3 Paul Kalkbrenner – Gebrünn Gebrünn (Original Version)

Un disque : Paul Kalkbrenner –  Reworks (Bpitch Control)