06/06/2009

Cœur de Pirate – s/t

coeur-de-pirateFuck you MySpace, et tes découvertes à la noix. Qu’est-ce qu’on avait besoin de se coltiner une sous-niaiserie de ce genre, véritable crève-oreilles insulte à tout qui aime chanter en français. Punaise, c’est à se demander si des années de lavage de cerveau à coups de lecture des publi-reportages signés T.C. dans le MAD n’ont pas fini par faire leur œuvre, nous faire passer cette musique transparente pour de la nouveauté. Déjà qu’on avait essayé de nous fourguer cette nunuche de Claudine Muno en la faisant passer pour une Alanis Morrissette luxembourgeoise (fallait oser), voilà que débarque la Québécoise Béatrice Martin, alias Cœur de Pirate, et ses chansons pour débiles mentaux fans de Bénabar (pléonasme ?). Le pire dans tout ça ? Le suivisme médiatique de ce déluge pornographique de bons sentiments qui laisse pantois.

 

Un disque : Cœur de Pirate – s/t (Dare To Care Records / Universal)