30/10/2008

Duo de Scorces

scorces-iturnintoyouCes pages l’ont assez dit et répété, Christina Carter est une des très rares voix féminines dont la seule présence scénique justifierait un déplacement à l’autre bout de l’Hémisphère Sud. Associée dans Scorces à Heather Leigh Murray, la chanteuse des Charalambides se glisse dans la guitare de sa comparse (quand les rôles ne sont pas inversés) dans des complaintes étirées d’un ésotérisme überhabité où il fait étrangement bon flâner.

 

Deux mp3 (extraits de Vivre Avec La Bête, 2003) : Scorces Es-Tu La Bête Ou Moi?

Scorces Où Est la Rose?

Un double LP : Scorces I Turn Into You (Not Not Fun Records)

10/10/2008

La noirceur originale de Christina Carter

christinacarter-originaldarknessEn ces temps de tempête financière, elle émerge du néant, telle un roc où les naufragés boursicoteurs se recueilleront en prière devant sa voix mi-angélique mi-mortifère. Elle, c’est Christina Carter, toujours moitié des Charalambides, et sa nouvelle contribution solo Original Darkness. Pour des mots qui résonnent plus que jamais jusqu'à l’émouvant.

 

En écoute sur Boomkat

Un disque : Christina CarterOriginal Darkness (Kranky)

14/11/2007

Thurston Moore – Trees Outside The Academy

thurstonmoore-treesLa galaxie indie rock les vénère, les fans de musique alternative les encensent, nous revoici dans le monde agité des icônes Sonic Youth. Membre éminent – et pour cause – de du plus grand groupe de rock de ces vingt-cinq dernières années, Thurston Moore s’échappe en solo, accompagné du batteur sonique Steve Shelley, de la magnifique Christina ‘Charalambides’ Carter (pour le splendide duo Honest James) et de la violoniste Samara Lubelski (dont le très réussi album Parallel Suns est sorti cet automne). L’écoute du second album du compagnon de Kim Gordon (douze ans après le début Psychic Hearts) révèle, sinon confirme, la tentation pop prise par la jeunesse sonique depuis quelques années (les albums Sonic Nurse et Rather Ripped). Preuves, si besoin était, de l’influence majeure de Moore sur les compositions du groupe new-yorkais, des titres tels que The Shape Is In A Trance ou Fri/End sonnent le rappel du Sonic Youth dernière mouture, amplis débranchés en prime (le disque est essentiellement acoustique, à l’exception notable de Wonderful Witches, aux accents échappés de My Bloody Valentine). Tantôt inscrit dans la lignée de John Fahey (le jeu de guitare de Silver-blue, en ombre portée de Sonic Youth), plus souvent marqué par la finesse mélodique (atout majeur de l’album) d’une pop americana à l’ombre de Yo La Tengo réveillant Elliott Smith, le disque souffre toutefois d’un relatif – et étonnant – manque d’inspiration de Steve Shelley. La réserve est d’autant plus mineure que notre accueil est enthousiaste.

 

En concert à l’Ancienne Belgique

En écoute sur MySpace

En live sur KCRW

Un mp3: Thurston Moore – Fri/End

Un disque : Thurston Moore Trees Outside The Academy (Cargo Records)

23/10/2007

Charalambides, plus que jamais

charalambides-likenessLa question taraudait le scorpion tendu vers le splendide duo Honest James, fait marquant de l’album solo de Thurston Moore, d’où provenait cette voix aérienne surgie du plus profond des tripes ? La réponse ne tarda guère, c’était le timbre unique de Christina Carter, moitié des Charalambides, dont la déjà essentielle chanson Figs And Oranges s’est échappée dans notre furtif monde virtuel. Celui qui n’a pas envie d’écouter leur nouvel album Likeness mérite les fers à perpétuité au son du dernier Devendra Banhart.

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3 : CharalambidesFigs And Oranges

Un disque : CharalambidesLikeness (Kranky)

20/05/2007

Charalambides vs. trains

charalambidesPléthorique et hypnotisante, la discographie des Charalambides mériterait un très long article à elle seule. Comme je suis d’humeur feignasse, je laisserai le soin du long discours à Tom et Christina Carter, ce lundi 21 mai à Recyclart. Na !

 

Trois mp3 Charalambides – Spring

Charalambides – Rehearsal

Charalambides – Two Birds

27/09/2006

Christina Carter – Electrice

electriceMoitié féminine du duo psyché-folk (à la pléthorique discographie) Charalambides, Christina Carter revient ces jours-ci avec un second disque solo, toujours sur l’intransigeant label Kranky. Vaporeuse et éthérée, voire étirée (chaque morceau faisant près de dix minutes), la musique de l’ex-madame Tom Carter étreint sans concessions les univers magnifiquement sensoriels de Marissa Nadler et Jessica Bailiff. Sans même parler de sa superbe contribution sur un titre de The Outsider, le nouveau John Davis aka DJ Shadow.

 

Deux mp3 Christina Carter Second Death

DJ Shadow (feat. Christina Carter) You Made It

Un disque : Christina Carter – Electrice (Kranky)