24/06/2009

Elfin Saddle – Ringing For The Begin Again

elfinsaddle-ringingforthebeginagainPartenaires de couche et de scène, Jordan McKenzie et Emi Honda en sont à leur second essai discographique sous leur nom d’Elfin Saddle, le premier sur le label Constellation des A Silver Mt Zion, Elizabeth Anka Vajagic et toute la clique de Canadiens farouchement indépendants. L’esprit d’équipe n’étant pas un vain mot au pays du Godspeed, Jessica Moss (violoniste de ASMZ) et Nick Scribner (Clues) viennent pousser le violon et la trompette sur quelques morceaux, alors qu’Efrim Menuck (G!YBE, ASMZ) est aux manettes du projet.

Débutant par une déclamation sombre sur fond de contrebasse, l’inaugural The Bringer évolue progressivement vers une cavalcade à la Yann Tiersen, donnant ainsi le ton à un disque marqué par la multitude de ses styles. Au sein d’un même titre, une folk music balkanique (sans les excès coutumiers du genre, hein Mr. Beirut ?) côtoie une ligne vocale japonisante, chantée évidemment par la demoiselle Honda (Running Sheep), tandis qu’en d’autres lieux, McKenzie entonne une chanson folk nord-américaine de son timbre sombre et cependant enjoué, contrebalancé par les backing vocals de sa comparse nipponne. Très richement orchestré le plus souvent (accordéon, tuba, scie musicale, banjo, xylophone…, l’album peut aussi se rendre plus minimaliste, à l’instar de Sakura, où l’on imaginerait volontiers Emiko (du duo A&E) donner le change à Colleen, avant qu’un rythme naturel enlevé ne reprenne – naturellement – le dessus. Le plus surprenant demeurant ce mélange des genres assumé et naturel.

 

Un disque : Elfin Saddle – Ringing For The Begin Again (Constellation)

Running Sheep - Elfin Saddle

The Procession - Elfin Saddle

30/12/2008

Playlist # 3 - Top 10 2008


15/02/2008

Evangelista = Carla Bozulich

evangelista-hellovoyagerPersonnage parmi les plus intransigeants de la scène rock indépendante nord-américaine, la Californienne Carla Bozulich fait partie de cette génération d'artistes qui, d'Elizabeth Anka Vajagic à Carla Kihlstedt en passant par Thalia Zedek, démonte sans concessions les codes du songwriting pour mieux les intégrer dans des structures personnelles au-delà de tout soupçon ornemental. Désormais opérant sous le pseudonyme d'Evangelista (d'après son fameux album de 2006), la chanteuse (dans le plein sens que lui auraient attribué une Nico et une Patti Smith) est de retour en ce début d'année, et le projet risque de faire parler de lui, pour une foule de bonnes raisons. Rock énervé tendance Sonic Youth punkoïde, cabaret songs tels des uppercuts au foie de Feist ou pièce instrumentale pour cordes, Hello, Voyager ricane déjà de toute de son acidité mordante. Et ce n'est qu'un début…

 

En écoute sur Boomkat

Un disque : Evangelista Hello, Voyager (Constellation)

25/09/2007

Sandro Perri, première

cst047Le nom de Sandro Perri, s’il ne nous conduira jamais sur le chemin des terrains d’entraînement de la Reggiana ou de la Sampdoria, évoquera – pour les curieux lecteurs adeptes des sentiers tortueux d’un Vic Chesnutt – le projet instrumental electronica Polmo Polpo. Normal, il en est l’unique protagoniste. Aujourd’hui reconverti en songwriter, accompagné d’une multitude de musiciens issus de sa bonne ville de Toronto, Perri signe sur le magnifique label Constellation (Elizabeth Anka Vajagic, Do Make Say Think, Godspeed, Hrsta, Carla Bozulich) un premier album prometteur, suite logique de deux EP acclamés à défaut d’être achetés.

 

Deux mp3 : Sandro Perri – Family Tree

Sandro Perri – Love Is Real

Un disque : Sandro PerriTiny Mirrors (Constellation)

07/09/2007

Hrsta – Ghosts Will Come And Kiss Your Eyes

cst048Avoue, quand t’avais écouté dans le métro Stem Stem In Electro, deuxième effort des Canadiens de Hrsta, t’avais failli te jeter sous la première rame venue. Te fais pas de bile, coco, pour te rattraper, la bande de l’ex-Godspeed Mike Moya va bientôt redébouler dans ton jardin, tu vas te prendre le chou, grave, avec son chant à faire passer Vic Chesnutt pour Justin Timberlake. Tu la vois, la corde qui pend à l’arbre, tu la vois ?

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3 : Hrsta – Kotori

Un disque : Hrsta – Ghosts Will Come And Kiss Your Eyes (Constellation)