14/12/2008

Svarte Greiner, drone à la bouche

svartegreiner-manbirddressDans le petit monde des drones, vous savez ces inquiétants bourdonnements aux atours de machine qui rend fou, les prétendants sont nombreux, les vrais maîtres rares. Il en est un au moins – le Norvégien Svarte Greiner, aux inspirations toutes en nuances rehbergiennes – dont l’univers transcende les fredonnements ambient de son groupe Deaf Center, alors qu’il aurait été tellement plus simple de se complaire dans un registre paresseux post-KTL. Prélude à son prochain Kappe, à venir sur Type dans quelques mois, le LP Man Bird Dress n’est disponible qu’en 300 copies pour le monde, c’est bien le seul reproche qu’on lui adressera.

 

En écoute sur Boomkat

Un disque : Svarte GreinerMan Bird Dress (SMTG)

04/12/2007

Nadja, plongée en plein doom

ALIENCD72CoverRGBLes mains encore tout agitées de la commande du récent Pilgrimage de Om (album de la semaine sur Octopus voici peu), les oreilles encore bourdonnantes du concert le plus tellurique de l’année (Boris au De Kreun en juillet dernier), tu t’es précipité sur Radiance Of Shadows, le nouvel album du duo Nadja (soit Aidan Baker et Leah Buckareff) et depuis, tu te précipites à la moindre occaze sur le site du label Alien8 Recordings, en noise addict que tu es devenu. Doom, doom, doom, doom, auraient dit Véronique et Davina.

 

En écoute sur le label

Un disque : Nadja Radiance Of Shadows (Alien8 Recordings)

22/03/2007

Birchville Cat Motel sur Millefeuille

bcmHypnotiques et rageurs, les drones du Néo-Zélandais Birchville Cat Motel (Campbell Kneale pour l’état civil) ont tapé dans l’oreille de la fine équipe du webzine Millefeuille. Think Yellow Swans, think Boris.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 Birchville Cat Motel – Our Love Will Destroy the World

Une compilation (6 CD-R) : Birchville Cat Motel - Chaos Steel Skeletons (Celebrate Psi Phenomenon)