02/10/2008

Hitchcock Go Home – You Cannot Be Serious!...

HITCHC~1C’était en 2004 – une éternité dans le calendrier de la hype – et déjà les Hitchcock Go Home tenaient compagnie à Cyann & Ben, ça s’appelait Yes, You’re Dead. Le temps passé à naviguer entre leur Grenoble natal et leur Paris d’adoption (quatre ans tout de même), les cinq membres du groupe ont pris le temps de peaufiner leurs mélodies post rock, dont n’est exclue ni la douceur du chant de Fanny (A Dawn For Lanark), ni la tentation radioheadienne (Odd). A l’écoute des neuf titres de ce second effort, ils ont rudement bien fait de nous faire patienter, tant la qualité musicale est au rendez-vous. Pour grincher un peu, on pourrait citer deux ou trois détails guère fondamentaux, tel ce chant sur Something You Can’t Hide dont l’admirable partie de banjo cache mal les échos très Matt Bellamy (mais en mode assoupi) de la voix. Une chose ne fera en tout cas pas débat, c’est le travail sonore fouillé du quintet, qui plus est jamais pris en défaut de maniérisme ou de pompiérisme. Tressant des séquences dont le dynamisme tranche dans le vif, à l’image de cette basse qui fait le boulot sur Pale Or Blue ou de ce banjo lumineux sur Where You Are, les Hitchcock Go Home donnent ainsi à leurs chansons les moyens instrumentaux dont tout fan de musique pop devrait avoir envie.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Hitchcock Go Home You Cannot Be Serious!... (Drunk Dog)

16/09/2008

SZ – Autumn Leaves Latin Comes

sz-autumnleaveslatincomesProjet des frangins Franck et Damien Litzler, le duo SZ n’en est pas à son coup d’essai post rock – on devrait plutôt dire post pop, dans notre cas – cette sortie d’automne étant le successeur du double album Home Recording - Live Recording de 2005. Assorti cette fois de samples cinématographiques, de glockenspiel ou de voix espagnoles, le son des deux Tourangeaux relève toutefois plus du catalogue d’idées en vrac, dont le traitement relève plus du principe de la confrontation, voire de l’épreuve de force, que d’une concordance de styles entrechoqués par pur plaisir naïf. Et parfois, il fait bon mettre de l’ordre dans le magma, histoire de ne pas transformer une liste d’options en catalogue de la Foir’fouille.

 

En écoute sur LastFM

Un disque : SZAutumn Leaves Latin Comes (Drunk Dog)

01/07/2008

Cvantez – Yvettela Musipontaine

cvantez-yvettelamusipontaineLes grands espaces de l’Ouest américain chantés dans le français tantrique de Françoiz Breut et d’Autour de Lucie, ça se nomme Cvantez et c’est à lire sur Octopus.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Cvantez – Yvettela Musipontaine (Drunk Dog)

12/07/2006

My Broken Frame

Remarqué sur la compilation Folks Pop In At The Waterhouse (Waterhouse Records), Guillaume Léglise aka My Broken Frame taraude la mélancolie décatie pour en faire un terreau averti dont les jeunes urbains pressés se délectent les mois d’été, un livre de Patrick Modiano abandonné à la page 89. Délicat et précieux.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 My Broken Frame Back Home

Un disque : My Broken Frame – Chapel Hill (Drunk Dog)

 

18:32 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : my broken frame, folk, pop, indie, mp3, drunk dog |  Facebook |