15/02/2008

Evangelista = Carla Bozulich

evangelista-hellovoyagerPersonnage parmi les plus intransigeants de la scène rock indépendante nord-américaine, la Californienne Carla Bozulich fait partie de cette génération d'artistes qui, d'Elizabeth Anka Vajagic à Carla Kihlstedt en passant par Thalia Zedek, démonte sans concessions les codes du songwriting pour mieux les intégrer dans des structures personnelles au-delà de tout soupçon ornemental. Désormais opérant sous le pseudonyme d'Evangelista (d'après son fameux album de 2006), la chanteuse (dans le plein sens que lui auraient attribué une Nico et une Patti Smith) est de retour en ce début d'année, et le projet risque de faire parler de lui, pour une foule de bonnes raisons. Rock énervé tendance Sonic Youth punkoïde, cabaret songs tels des uppercuts au foie de Feist ou pièce instrumentale pour cordes, Hello, Voyager ricane déjà de toute de son acidité mordante. Et ce n'est qu'un début…

 

En écoute sur Boomkat

Un disque : Evangelista Hello, Voyager (Constellation)