13/05/2009

V/A – Claude VonStroke Fabric 46

ClaudeVonstroke-Fabric46On ne le répétera jamais assez, le patronyme de Claude VonStroke aime jouer des fausses pistes. Non, le producteur de San Francisco n’est pas spécialiste de minimale berlinoise, oui, ses productions tanguent à merveille d’un second degré house qui prend tout son sens sur le dancefloor. Aux manettes de l’édition Fabric du mois, le DJ américain fait très bonne figure, sans se prendre la tête et sans nous immobiliser le cul. Adepte d’un style qui visite les musiques noires (le funk dévoyé d’Ekkohaus en premier lieu, pourtant œuvre du Grec Kostas Tassopoulos, l’incontournable Detroit Grand Pubhas), le patron du label techno funk Dirtybird s’entend à merveille pour faire swinguer les beats au rythme de quelques claviers et saxos et ça donne une putain de sacrée pêche du feu de dieu.

 

Un disque : V/A Claude VonStroke Fabric 46 (Fabric)


The Healer - Ekkohaus ft. Mensa

Big Onion (Joakim remix) - Detroit Grand Pubhas

Guppipepitsche - Robag Whrume

10/03/2009

Buraka Som Sistema – Black Diamond

Buraka Som Sistema - black diamondA l’heure où le label Soul Jazz se lance dans une compilation absolutely gorgeous de la culture dancehall entre 1983 et 2008, résonne le Lisbon Calling des Buraka Som Sistema, il n’est pas produit par le label londonien Fabric pour les fesses de sœur Linda. Complètement détonnant et machiavélique, le son du kuduro explose à la gueule, dépote les coincés de la bite et ensorcèle la congrégation de loubards pervers qui sommeille en chacun d’entre nous. Irrésistible, secouante comme c’est pas permis de remuer du cul dans le métro à 17h30, la musique du combo d’entre Lisbonne et Luanda explose toues ses sources – le dancehall, l’electro dance made in Brazil, les rythmes angolais, la techno, la drum’n’bass, zyva pour la suite – pour te péter dans le slip, et c’est à ranger les CSS au rang d’aimable thé dansant dominical sur les genoux de mamie Josiane. Ca se dit comment en portugais, check this out ?

 

Un disque : Buraka Som Sistema Black Diamond (Fabric)

28/11/2008

V/A – Âme – Fabric 42

ame-fabric42Vous hésitez entre séjour club house et écoute home techno ? Ca tombe bien, le duo allemand Âme a pensé à vous pour la quarante-deuxième livrée de la fameuse série Fabric. Aux manettes d’un mix très recommandable, sans pour autant atteindre les sommets habités par Ellen Allien et Ricardo Villalobos, Kristian Beyer et Frank Wiedemann conjuguent une majorité de titres techno house teutonne, certains très réussis comme le Wighonomy Brothers Remix du That’s A Nice Way To Give Me Feedback de Minilogue ou du très dansant et angoissant Six Ten  de 76 79, l’un ou deux plus dispensables à l’instar de Hear The Sun, hymne lounge bizarrement placé en ouverture. Globalement destiné aux fans de Henrik Schwarz, par ailleurs présent en dixième position (en collaboration avec Âme et Dixon), le disque se poursuit en beauté, en particulier sur l’enchaînement très sensuel d’un Matthew Styles – oui encore un Berlinois - et de The Symphony de KB Project. Pour un voyage de Karlsruhe à Londres qui vaut le détour.

 

En écoute sur Juno

Un disque : V/A  Âme – Fabric 42 (Fabric)

20:47 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : critique, techno, fabric, me |  Facebook |

21/11/2008

Buraka Som Sistema, incandescents

BURAKA SOM SISTEMA - Black DiamondEngourdi par le froid naissant, enrhumé des guibolles ? Pas de lézard, ou plutôt si, et bien multicolore. Ces déclinés de teintes flashy nous viennent des ghettos de Luanda, Angola, capitale mondiale du kuduro, mix incandescent de musiques d’Afrique australe et de techno européenne, repris à son compte par le combo portugais Buraka Som Sistema. Qui lui ajoute une bonne dose de grime, de dubstep et de hip hop, le tout emballé dans une transe énervée qui transporte de l’autre côté de l’Atlantique, où s’est planté cet autre grand pays lusitanophone qu’est le Brésil et ses favelas à la dangerosité énergivore. Première vrai album du label Fabric par ailleurs, après une quarantaine de mixes de tout haut niveau.

 

En écoute sur MySpace

Un disque : Buraka Som SistemaBlack Diamond (Fabric)

07/12/2007

Caspa & Rusko, dites 37

Caspa%20&%20Rusko%20-%20Fabriclive%2037Considérés par certains (voire beaucoup) comme la relève dubstep, le duo Caspa (Gary McCann) & Rusko (Chris Mercer) fait directement son entrée dans la cour des grands. Rendez-vous sur la prestigieuse série Fabriclive, au numéro 37.

 

Tracklist

01. Caspa - Born to do it - Sub Soldiers

02. L-Wiz - Girl From Codeine City - Dub Police

03. Caspa - Cockney Violin - Dub Police

04. Uncle Sam - Round the way Girls - Tes La Rok RMX - Argon

05. Rusko - Jahova - Sub Soldiers

06. Caspa - The Terminator - Sub Soldiers

07. Cotti - Legacy - -30

08. Matty G - 50K VIP - Argon

09. The Others - Africa VIP - Dub Police

10. Distance - V - Chest Plate

11. Caspa - Big Headed Slags - Sub Soldiers

12. Rusko - Too Far - Sub Soldiers

13. Coki - Sponge Bob - DMZ

14. Caspa - Louder - Pitch Black

15. Caspa & The Others - Well 'Ard - Sub Soldiers

16. Unitz - The Drop - Dub Police

17. Rusko - Hammer Time - Sub Soldiers

18. Rusko - Mr Chips - Dub plate

19. Orien - Look At My Eyes - Dub Police

20. The Others - Fun House - Dub Police

21. Rusko - 2 N A Q - Sub Soldiers

22. Rusko - Cockney Thug - Sub Soldiers

23. Rusko - Cockney Thug - Buraka Som Sistema RMX - Sub Soldiers

24. Skream - Guru - Dub plate

25. Rusko - Beta Max - Dub plate

26. D1 - Im Loving - Tempa

27. Caspa & Rusko - Rock Bottom - Destructive

28. Orien - Rainbow Tear Drops - Dub Police

29. ConQuest - Forever - Dub Police

 

En écoute sur Plong

Un disque : Caspa & RuskoFabriclive 37 (Fabric)

28/04/2007

V/A – Fabric 34 Ellen Allien

fabric34Toujours de très bonne tenue, la série Fabric – du club londonien du même nom – accueille en son numéro 34 la superbe, la sublime, la magnifique Ellen Allien (si j’en fais trop, faites-moi signe). Entre la copine hollandaise Estroe, le pote berlinois Apparat et le Finnois Artificial (aka Aki) Latvamäki, la patronne de Bpitch Control n’oublie pas d’inclure son propre Just A Woman, extrait de son split EP avec le producteur de Detroit Audion. Une flopée de découvertes en perspective, minimal techno style. Tant pis pour les blondasses du B-Club, qui n’ont qu’à suer sur l’infâme Martin Solveig.

 

Un mp3 Ellen Allien – Just A Woman

Un disque : V/A Fabric 34 Ellen Allien (Fabric)

23/01/2007

V/A – Rub-N-Tug – Fabric 30

fabric30L’excellent Fabric 29 du duo Tiefschwarz à peine digéré, le label londonien Fabric remet le couvert avec un autre mix où la techno se roule dans les bras de la dance pop pour mieux la phagocyter. Comme sur le numéro précédent, point question de beats bourrins qui feront transpirer la moindre blondasse du B-Club, tout est ici n’est que joailleries dance (voire disco) sur fond de techno minimale. Bourré de tubes dancefloor imparables (le remix du What Else Is There de Röyksopp par The Emperor Machine, The 7 Deadly Strokes du producteur californien Claude VonStroke), le mix des New-Yorkais Rub-N-Tug procure une heure de plaisir sensuel panaché, sans complexe. Toujours en bons termes avec l’histoire des musiques à danser des trente dernières années, les deux musiciens de la East Coast nous balancent plein les pavillons des sons hédonistes (le très fendard Turkish Tavern de Gary Martin, hymne à la coolitude sous les spotlights) où le glamour balaie tout sur son passage (le Shit Robot remix de Dondolo). Le grand philosophe footballiste Philippe Léonard se le disait encore l’autre jour sous la douche, il n’y a pas de mal à se faire du bien.

 

Un mp3 Gary Martin – Turkish Tavern

Un disque : V/A – Rub-N-Tug – Fabric 30 (Fabric)

22:39 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mp3, critique, techno, dance, disco, fabric |  Facebook |