23/05/2008

Lau Nau de retour

launau-nukkuuTa nostalgie, camarade, remonte à peine de quelques années, un bon millier de jours tout au plus, marqués de l’écoute régulière – et recommandée du seul et unique Kuutarha de la Finlandaise Laura Naukkarinen, alias Lau Nau. Une trentaine de mois plus tard, tu pouvais renaître à la réalité fantasmagorique made by Islaja (ou Marissa Nadler), le second opus de la demoiselle de Kemiö (par ailleurs membre de Kiila et Hertta Lussu Ässä) était tour prêt à débarquer dans ton salon. Où règne déjà une certaine Josephine Foster

 

En écoute (+ mp3) sur MySpace

Un disque : Lau Nau Nukkuu (Locust)

 

En clip : Lau Nau Painovoimaa, Valoa

 

24/03/2008

Paavoharju revient

FR55CDLabel qui compte en ses rangs parmi les projets à la plus forte personnalité de la musique moderne – songeons à Islaja, Es ou Kemialliset Ystävät – la maison finlandaise Fonal ne doit pas avoir regretté d’avoir un jour signé l’angélisme folktronica complètement barré de Paavoharju. Archétype même du disque qui n’aura pas vieilli dans trente ans, tant il était en avance sur son époque à sa sortie fin 2005, Yhä Hämärää demeure aujourd’hui encore une référence incontournable dans son genre féerique en plein trip druidesque boréal. Encore quelques jours de patience et son successeur Laulu Laakson Kukista sera présent dans les bacs, l’attente risque d’être longue. Oh putain, sept jours…

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 (extrait de Yhä Hämärää) : Paavoharju – Syvyys

Un disque à venir : PaavoharjuLaulu Laakson Kukista (Fonal)

 

En clip : PaavoharjuValo Tihkuu Kaiken Läpi (Extrait de l’album Yhä Hämärää, 2005)

 

 

28/02/2008

Islaja, le live

islaja-blazemountainrecordingsExtraordinaire d’une humilité aux tons d’aurore boréale, le folk psychédélique de la Finlandaise Islaja s’est déjà manifesté – et de quelle brillante manière – sur trois albums (tous parus sur Fonal, le dernier Ulual YYY est une pure merveille) d’une intransigeante beauté où la recherche expérimentale renforce l’émotion au lieu de l’entraver. Témoignage sonore d’une tournée qui l’a emmenée, aux côtés de son compagnon Jukka Raisanen, sur les routes d’Europe et d’Amérique du Nord, Blaze Mountain Recordings est la première infidélité de Merja Kokkonen à sa maison d’origine. En même temps, quand on a l’opportunité de se retrouver sur Ecstatic Peace - oui, le label de Thurston Moore – ça ne se refuse pas.

 

En écoute sur The Omega Order

Un mp3 (extrait de Ulual YYY) : Islaja – Sydãnten Ahmija

Un disque à venir : Islaja Blaze Mountain Recordings (Ecstatic Peace)

 

11/05/2007

Nouvel album pour Kemialliset Ystävät

kemia-selftitledFoisonnante et plurielle, la scène finlandaise – tendance freak – ne trébuchera jamais sur l’écueil du simplisme. Emanation spectrale d’une ressuscitée Delia Derbyshire qui hanterait les studios du label Fonal à la recherche du No-Neck Blues Band, Jan Anderzén et son groupe Kemialliset Ystävät hantera notre été de ses volutes psyché, une fois de plus. En avant toutes vers leur (nouvel) album éponyme.

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3 (extrait de Echo Is Your Love - 1999) : Kemialliset Ystävät  Echoing Each Other

Un disque : Kemialliset Ystävät – s/t (Fonal)

30/11/2006

Paavoharju – Yhä Hämärää

mia061Pris dans les glaces de ses forêts impénétrables, le folk de la Finlande moderne, démon hanté dont se repaissent les ogres aux oreilles curieuses, compte en Paavoharju un de ses plus illustres représentants. Maléfique et sensuelle, ses chansons spectrales se sont magnifiées sur le pénétrant Yhä Hämärää, sorti en 2005 sur Fonal. L’EP Tuote-akatemia / Unien Savonlinna (en téléchargement libre sur Archive)reprenant une version live lo-fi d’un de ses titres les plus essentiels (Kuljin Kavas), jetons-nous avec bonheur dans la gueule du loup. A qui on souhaite déjà un bon appétit.

 

Un EP (sous licence Creative Commons) : Paavoharju –  Yhä Hämärää (Miasmah)