22/06/2007

Un live inédit de Karen Dalton pour tes vacances

karendalton-bobdylan-fredneilLes disques posthumes, c’est comme se mater Histoire d’O en 2007, ça donne de ces envies de bailler qu’à côté, Le Genou de Claire est le remake de Rambo Au Mont-St-Michel. Sauf quand l’album posthume est de la poignante Karen Dalton et qu’il s’agit d’un live de 1962 enregistré à Boulder, ville du Colorado refuge des artistes folk non-conformistes de l’époque. Et un immense Big Up à Megaphone Music pour le travail d’orfèvre.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 (extrait de In My Own Time, via This Women Coil): Karen Dalton – Take Me

Un disque : Karen DaltonCotton Eyed Joe (The Loop Tapes) - Live in Boulder 1962 (Megaphone Music)

11/11/2006

Karen Dalton – In My Own Time

karendaltonalbumLégende tentaculaire d’un folk psychédélique dont le raz de marée Espers – Josephine Foster – Joanna Newsom enrichit chaque jour un peu plus ses partisans, Karen Dalton doit aussi beaucoup à l’héritage jazz de la grande Billie Holiday, prêtresse tragique des turpitudes au féminin dont la profondeur vocale achève définitivement de transformer notre vision du monde (rien de moins). La réédition de son chef d’œuvre In My Own Time (1971, successeur du tentaculaire It's So Hard To Tell Who's Going To Love You Best de 1969) convaincra les plus sceptiques de la charismatique modernité d’une musique qui parle à l’âme comme aux tripes.

 

Trois mp3 Karen Dalton – Katie Cruel (Extrait de In My Own Time)

Karen Dalton – I Love You More Than Words Can Say  (Extrait de It's So Hard To Tell Who's Going To Love You Best)

Karen Dalton – Little Bit Of Rain (Extrait de It's So Hard To Tell Who's Going To Love You Best)

Un disque : Karen Dalton – In My Own Time (Light In The Attic)