16/04/2008

Zombie Zombie

zombiezombie-alandforrenegadesA priori, les rapprochements entre les Herman Düne et le krautrock ne sont pas des plus évidents, la marge séparant les batifolages anti folk des premiers s'accordant plutôt mal au motorisme détraqué du second. Aussi, le scepticisme était de rigueur à l'annonce de la collaboration du moins connu de la fratrie barbue (le batteur Neman, sous pseudo Cosmicneman) avec le Married Monk Etienne Jaumet, dont on se demandait bien quel pouvait être l'apport à un genre revisité de fond en comble depuis les seventies. Alors, s'il serait fou de croire que A Land For Renegades – premier album du duo Zombie Zombie – marquera l'histoire d'une pierre angulaire comme le furent Tago Mago ou le premier album éponyme des Silver Apples, ses jouissives bizarreries décomplexées placent tout de même la barre un cran bien au-dessus des productions frenchies de notre époque, les très proprets The Dø et Cocoon en tête. L'occasion aussi de se repasser le Dawn Of The Dead (aussi connue sous le nom de Zombi) de George Romero, à qui le duo emprunte son appellation redoublée.

 

En écoute sur MySpace

Un mp3 (via Le blog de Jerom): Zombie Zombie – Nightclubbing (Iggy Pop cover)

Un disque : Zombie ZombieA Land For Renegades (Versatile Records)

28/08/2006

Ike Yard – 1980-82 Collected

Fondé en 1979, le groupe new-yorkais Ike Yard tire son nom du magasin de disques d’Orange Mécanique. Très sombre, d’un romantisme hiératique qui annonce le gothique le plus morbide, la musique du trio regroupé autour du chanteur Stuart Argabright évoque invariablement des Joy Division, Suicide, Can et Neu! de très méchante humeur.

 

Vingt-quatre après la dernière sortie du groupe, le label Acute Records édite une compilation des seuls deux albums jamais enregistrés par ces très peu joyeux drilles (Night After Night sur le label belge Les Disques du Crépuscule – 1981 – et A Second A Fact sur Factory America – 1981). Une redécouverte majeure.

 

Trois mp3 en streaming sur Mp3it

Un disque : Ike Yard – 1980-82 Collected (Acute Records)

21/08/2006

Electrelane – Singles, B-Sides & Live

L’heure étant aux compilations de faces B, singles et autres lives, le quatuor féminin le plus excitant des dix dernières années a décidé lui aussi de s’y mettre. Inutile de dire que tout cela déchire à des kilomètres à la ronde. Allo, The Pipettes, il y a quelqu’un ?

 

En écoute sur Boomkat

Deux mp3 Electrelane More Than This (Bryan Ferry Cover - Live)

Electrelane – I'm On Fire (Bruce Springsteen Cover - Live)

Un disque : Electrelane – Singles, B-Sides & Live (Too Pure)

18:47 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : electrelane, too pure, rock, pop, krautrock, mp3 |  Facebook |