14/08/2008

Apparat – Things To Be Frickled

apparat-thingstobefrickledArtiste majeur de la scène électronique, formidable machine à danser lorsqu’il est aux manettes (ceux présents un soir de 2006 au Beurs s’en souviennent encore), Sascha Ring aka Apparat avait attaqué l’an dernier le versant le plus dance de la pop, ça nous avait valu l’an dernier le redoutable Walls. Composé de deux disques, le présent opus évolue en miroir entre le producteur et toute une clique d’amis électroniciens, dont quelques fameux représentants de leur caste (Nathan Fake, Paul Kalkbrenner, Lusine, Thomas Fehlmann, usw.). Sur le premier cd, ce sont les amis de M. Ring qui passent sous les doigts (ou plutôt la console) remixeurs du meilleur ami d’Ellen Allien, qui vient d’ailleurs donner un coup de main sur l’incroyable Queer Fellow de Paul Kalkbrenner. Logiquement, le second volume voit les toujours étonnants Modeselektor (qui renvoient le très dancefloor Holdon au fond d’une grotte digitalisée) et autres Boys Noize rendre la pareille, pour des remixes d’un enthousiasme variable, bien que convaincant. Un bel exercice de name dropping, qui plus est.

 

En écoute sur Boomkat

Un mp3 : Paul Kalkbrenner – Queer Fellow (Ellen Allien & Apparat remix)

Un disque : Apparat – Things To Be Frickled (Shitkatapult)

01/12/2007

Lusine de mes rêves

hymen-y760-x3Contemporain et accessible, Jeff McIlwain aka Lusine endosse, bien plus souvent qu’à son tour, la cape très recommandable des catalyseurs de l’electronica qui font parler le cœur avant la tuyauterie. A l’instar des indispensables Marsen Jules et Murcof, le musicien de Seattle n’esquive jamais la beauté formelle, sans toutefois se complaire dans une recherche esthétisante qui friserait la pose sensorielle. Toujours intéressante, souvent passionnante, sa musique trouve un nouvel écho sur Language Barrier, nouveau véritable album qui fait suite au plutôt réussi album de remixes Podgelism apparu en début d’année. Ecoute à la maison recommandée, et tant pis pour les divas du dancefloor.

 

En écoute sur le label

Un mp3: Lusine Jetstream

Un disque : Lusine Language Barrier (Hymen Records)

03/06/2007

Lusine – Podgelism

gi68_250Musicien de renom, remixeur couru (tout récemment pour My Brightest Diamond), Jeff McIlwain aka Lusine fait partie de cette caste inclassable d’artisans éclairés de l’electronica. Qu’il explore la techno minimale ou s’aventure dans l’ambient, le producteur de Seattle intéresse (dans le pire des cas) et captive (le plus souvent). En 2004, son Serial Hodgepodge nous avait valu de belles – et sombres – heures de musiques électroniques, dont l’intelligence formelle n’enfermait pas la finesse dans une austérité déplacée. Relecture de plusieurs titres de ce trop rare album, Podgelism bénéficie du concours de grosses pointures (Apparat, John Tejada, pour citer les plus connues), sans compter les remixes du maître himself. Bien que nombre d’albums du genre ne sont que d’honnêtes bouche-trous dans les emplois du temps de leurs auteurs, il ne saurait en être question dans le cas présent. Témoins les trois versions de Flat qui jalonnent l’album (abstract hip hop pour Lusine, electro - presque - pop pour Cepia, electronica minimale pour Dimbiman feat. Cabanne), preuves ultimes que l’accroche musicale est avant tout une question de focus, et d’envie de communiquer. D’envie, les participants au projet Podgelism n’en manquaient vraiment pas.

 

En écoute sur Ghostly

Un mp3 Lusine – Still Frame (Lusine Remix)

(via ZÝRÐUR RJÓMI)Lusine – Flat For You (Matthew Dear Remix)

Un disque : Lusine Podgelism (Ghostly)