20/08/2010

Hoquets – Couque de Dinant

hoquets-couquededinant.jpgOn a beau dire, si la Belgique n’avait pas existé, le monde aurait sans douté été moins drôle. Matières culinaires (Couque de Dinant) ou imbroglios politico-linguistiques (3 Régions, 3 Communautés), nous ne faisons rien comme les autres – et pendant ce temps, les Hoquets nous décrochent la mâchoire à explorer les richesses incomparables de notre ubuesque patrie. Au-delà du simple exercice de style – il est nettement moins vain qu’il n’y parait, Maxime Lê Hùng, François Schulz & McCloud Zicmuse nous en mettent plein les papilles et c’est non seulement hilarant de bonheur mais en prime, ça nous fiche une envie grave de groover qui vaut tous les remontants de la planète. Et de leur nihilisme totalement pop à s’en rendre gaga et à se faire dessus d’envie, les trois comparses entonnent leurs hymnes à la joie – et c’est parti pour leur emboîter le pas. Allez tous ensemble, Cou-cou-couque de Dinant-ant-ant.

 

Un 7’’ : Hoquets – Couque de Dinant (Matamore)

 

HOQUETS | "3 régions, 3 communautés" | Maison des Musiques, Bruxelles | 10.11.2009 from matamore on Vimeo.


 

08/09/2009

paTTon – Hellénique Chevaleresque Récital

paTTon – Hellénique Chevaleresque RécitalDeux frères, formés à la Brussels Jazz School, composent le duo paTTon, qui n’a rien de jazz (encore que le jeu de batterie…), tout en cultivant un phrasé spoken word plongé dans l’art du blues et de la folk. Cette fratrie – Sam (voix, batterie, électronique) et Max Bodson (voix, guitare, piano, basse, électronique) – n’a peur de rien, si ce n’est de la retape de sentiers battus et rien qu’en cela, elle se démarque de toute cette ribambelle d’imitateurs mal dégrossis qui peuplent l’essentiel de la scène franco-belge chantant en anglais.

Les premières secondes du morceau-titre laissent toutefois perplexes. Heureusement, cette vingtaine de secondes où les deux frangins de Bastogne échangent les page 1 et page 2 à qui pire pire n’augurent en rien de la suite, ombragée bien que pop.

Transpercé des grands espaces de l’americana, tout en contrastant avec les sombres forêts de leurs Ardennes natales, les mélodies escarpées de paTTon alternent le chanté et le parlé, rugueux tel du Rodolphe Burger folkoïsant. Par moments (Neighbours), c’est même fichtrement séduisant quand des arrangements tout simples (une guitare aux espagnolades raffinées, une batterie aux rythmes irréguliers et d’une sécheresse désarmante, un chouia d’électronique). Guère timide, sans être démonstrative genre ‘regarde comme je sais te pondre un hit’, la musique du duo belge s’égare une ou deux fois en des terres expérimentales qui ne sont pas leurs (Schnee (edit)), ce ne sont que scories mineurs face à des dialogues complices où le français en jette à l’anglais. Tels des Kat Onoma de la folk music ?

 

Un disque : paTTonHellénique Chevaleresque Récital (Matamore/Prohibited Records)


Hellénique Chevaleresque Récital - paTTon

Ramasser - paTTon

19/02/2007

Raymondo - Tomorrow

.

15:34 Écrit par Fab dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raymondo, pop, video, belgian scene, matamore |  Facebook |