02/05/2008

Thomas Brinkmann innove encore

thomasbrinkmann-whenhorsesdieVétéran de la scène minimal techno, le gars Thomas Brinkmann surprend encore tout son monde à près de cinquante balais. Est-ce son union avec la florissante Tusia Beridze, nul ne le sait trop, toujours est-il que le producteur colonais arpente désormais un spoken word à la Tom Waits sur des échos ambient, tel un exercice de style philosophique en marge de l’IDM. Forcément personnel, férocement inoubliable et pour ne rien gâcher, Winston Tong, ex-Tuxedomoon, est aussi de la partie.

 

En écoute sur Plong

Un disque : Thomas Brinkmann When Horses Die (Max Ernst)

14/01/2008

Tusia Beridze aka TBA

theother_frontPour autant qu'on se souvienne, la première apparition de la Géorgienne de Cologne Tusia Beridze (alias TBA, alias Madame Thomas Brinkmann) remonte à la première compilation 4 Women No Cry, aux côtés de la Française Eglantine Gouzy, de l'Argentine Rosario Bléfari et de l'Autrichienne Catarina Pratter. Ces mêmes pages ayant déjà suinté leur enthousiasme confidentiel pour la musicienne hexagonale, le temps est venu de célébrer l'electronica subtile (à la manière d'un Benge ou d'un Ryan Teague) de la productrice caucasienne. Le premier fainéant qui me cite Björk, je lui mets mon poing dans la gueule.

 

En écoute sur le label

Un mp3 : Tusia Beridze After Me In Some Poles

Un disque : Tusia Beridze The Other (Max.Ernst)