26/05/2009

Nicolas Bernier et Jacques Poulin-Denis – Sur Fond Blanc

bernierpoulindenis-surfondblancCollaborateurs depuis 2006, membres du collectif Ekumen éditeur du présent objet, les compositeurs électro-acoustiques Nicolas Bernier et Jacques Poulin-Denis en sont à leur second coup d’essai, deux années après le remarqué Etudes No 3 Pour Cordes Et Poulies, déjà sur le même label québécois. Pour ne rien changer de leurs bonnes habitudes, il s’agit également d’une collaboration avec la compagnie de danse O Vertigo, plus précisément pour le spectacle La Chambre Blanche.

Nettement moins radicale et, osons le mot, dérangeante que les travaux de KTL pour Gisèle Vienne, la vision des deux Canadiens n’en est pas moins parfaitement captivante. A l’image des dialogues cinématiques de Olo, ponctuation sensuelle sur fond de paysages sonores d’une magnifique clarté magnétisante, l’univers en pâles – mais pas pâlottes – déclinaisons de Bernier et Poulin-Denis révisent les classiques de la musique ambient, tout en s’en détachant. Entre onirisme pudique et bruitisme familier (des pas de danseurs, notamment sur Air, Sur Fond Blanc transcende par son simple impact auditif l’habillage sonore qu’il est censé incarner sur la scène chorégraphique. A ce niveau d’altitude, une rencontre impromptue entre musique concrète, soundscapes et électro-acoustique qui n’a pas beaucoup de rivales et se satisfait complètement à elle-même. Qui aurait pensé que l’espace intérieur, le vide et l’absence (les trois thèmes du projet) pouvaient avoir autant de contenu ?

 

Un disque : Nicolas Bernier et Jacques Poulin-Denis – Sur Fond Blanc (Ekumen)


Olo - Nicolas Bernier & Jacques Poulin-Denis

Emm - Nicolas Bernier & Jacques Poulin-Denis

20/04/2008

Nicolas Bernier & Simon Trottier – Objet Abandonné En Mer

Nicolas-Bernier-Simon-Trottier_Objet-Abandonne-en-MerBouleversée par la discographie – impeccable, comme elle est brève – de l’ami Benoît Pioulard, la jeune femme, fraîchement promue manœuvrière en chef de son service de recherche des mauvais payeurs, cogitait le verbe haut. Oui ou non, devait-elle poursuivre, bien plus que de raison, l’écoute prolongée, souvent tardive de l’épure pensée digitale de Mitchell Akiyama ? Etait-il encore sensé, à notre époque avide de clones british pop punk, de s’en remettre au premier – et déjà essentiel – effort des Tangtype, marqué qu’il est de l’influence autrichienne des maîtres Kapital Band 1 et Fennesz ? La réponse ne tarda guère et elle se nomma Objet Abandonné En Mer, rencontre de deux musiciens montréalais (le guitariste folk Simon Trottier et le manipulateur sonore Nicolas Bernier) dont Jim O’Rourke et Ikue Mori doivent être fiers, quelque part.

 

En téléchargement gratuit sur 12rec.net

En écoute sur Archive

Un EP : Nicolas Bernier & Simon Trottier Objet Abandonné En Mer (12rec)