16/03/2013

Rachel Zeffira – The Deserters

rachelzeffira-thedeserters.jpgDécidément, ce début d’année nous vaut une rafale de découvertes à ne plus savoir où tourner du slip. Outre la délicieuse Lindi Ortega, l’horizon nous dévoile The Deserters, premier album de la Canadienne (encore !) Rachel Zeffira, et nul doute qu’on en reparlera. Résidente londonienne et ex-membre de Cat’s Eye, la jolie brune de 30 ans dévoile un potentiel pop où les influences se bousculent sans toutefois se noyer dans une quelconque bouillie new age. Ainsi, d’entrée de jeu, la singer songwriter enterre définitivement Enya, pour ensuite mettre les fans endeuillés de feu Trish ‘Broadcast’ Keenan d’accord avec les nostalgiques du meilleur Cocteau Twins. Plus loin, on songe à une version contemporaine et anglophone de Françoise Hardy, sensualité à fleur de peau cent pour cent incluse, alors qu’en d’autres endroits, on sent l’ombre de Mark Hollis tapie dans un recoin du studio. A un tel niveau, ce n’est plus beau, c’est tout simplement mag(nif)ique...

 

Un disque : Rachel ZeffiraThe Deserters (Last Gang Records)