02/06/2008

Shit And Shine monte encore le son

shitandshine-kuessmichmeineliebePhysique à en donner le torticolis (car située à deux extrémités de la salle de concert), l’expérience live Shit And Shine (version 2007) adoubait de ses percussions obsédantes un plaisir certain de la jouissance percussive. Toujours aussi abreuvée d’une folie très Boredoms, le cru juin 2008 – le nouvel album Küss Mich, Meine Liebe – s’adjoint d’un déluge de décibels guitaristiques à rendre jaloux les Acid Mothers Temple et Dub Trio réunis. Et fait définitivement passer les Battles pour une bande de boy scouts en colo à Douarnenez. Les pas encore convaincus mettront le son à fond avant de visionner le live enregistré aux Corsica Studios londoniens le mois dernier.

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3 : Shit And Shine – Biggest Cock In Christendom

Shit And Shine – The Side Of The Road

Un disque : Shit And Shine Küss Mich, Meine Liebe (Load Records)

 

22/10/2007

Sonic City, a short review

soniccityPlus de seize heures de coups de boutoir en pleine face, c'était le festival Sonic City, première édition. On en redemande déjà.

 

1 - Encore, encore, encore

Top of the bill: Michael GiraDeerhoof

Top of KO's: Boredoms

Top of psych': Silvester Anfang

Top of percussions: Shit And Shine

Top of disco punk: Gomm

Top of originality: Dirty Projectors

 

2 – Encore, mais point trop

Top of the hype, so, so: Sunburned Hand of the Man

Top of not on top: Pawlowski

 

3 – Encore? Mais vous n'y pensez point

Top of 'They fucking didn't care': Numbers

Top of 'they'd better shut up': Todd

Top of poseurs: Victorian English Gentlemens Club

 

Rendez-vous en 2008?

 

Des mp3: Michael Gira – Rose Of Los Angeles

Deerhoof – Rainbow Silhouette Of The Milky Rain

The Boredoms – Jungle Taitei

Dirty Projectors – No More