18/11/2007

When Larkin met Michael

michaelgira-larkingrimmLabel du grand Michael Gira (qui, à cinquante-trois ans, ne cesse de prouver que ses albums et concerts solo valent toujours autant le détour), Young God Records se devait de compter en ses rangs le folk ravage de psychédélisme de Larkin Grimm. Découverte essentielle d’une caste peu avare en émotions fortes ces dernières années, la chanteuse de Providence risque bien de provoquer des torrents de frissons en 2008. A l’image des larmes qui décoraient ses joues à l’issue du concert de Josephine Foster au Vooruit en mars dernier.

 

En concert à la Ferme du Biéreau (05/12) 

En écoute sur MySpace

Un disque à venir : Larkin GrimmHairy Juggs Band (Young Gods Records)

23/09/2007

Akron/Family, yet again

Akron-Family-Love-Is-SimpleL’énigme Akron/Family persiste et signe. Le mystère de concerts bancals, entre rock progressif pèle-couilles et fronde acid folk mal placée (cfr. le Domino Festival 2007), laisse place à des disques gentiment barrés, qui donnent toute leur place à l’énergie tribale et aux grands écarts psychédéliques. Tout ça pour ça.

 

En écoute sur MySpace

Deux mp3: Akron/Family – Ed Is A Portal

Akron/Family – Phenomena

Un disque : Akron/Family Love Is Simple (Young God Records)

10/12/2006

Lisa Germano and the cats

lisagermanoliveGrâce soit rendue aux chats de Lisa Germano, ils lui ont inspiré son plus bel album depuis Geek The Girl, le concert de ce samedi soir (seule au piano, ou plus rarement à la guitare) au Botanique en étant la plus qu’éclatante preuve. Merci Lisa, merci les chats.

 

Un mp3 Lisa Germano – Too Much Space

Un disque : Lisa Germano – In The Maybe World (Young God Records)